Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Faire place à la beauté dans sa vie, une clef du bonheur

ELEGANT YOUNG LADY
By Nejron Photo | Shutterstock
Partager

Que ce soit par la mise en valeur de son corps, l’harmonie de sa maison ou le sens de l’émerveillement, louer la beauté dans tous les aspects de sa vie crée les conditions d’une vie joyeuse et ouverte sur le monde.

La pédagogie des sept couleurs de l’arc-en-ciel, mise au point par la fondatrice du mouvement des Focolari, Chiara Lubich, décline sept aspects fondamentaux de notre vie dont nous avons à prendre soin : la vie professionnelle, la vie affective, la vie intérieure, la vie physique, l’harmonie, la vie intellectuelle et la communication. Harmoniser ces sept facettes offre un chemin d’accès vers le bonheur. Anne-Laure Drouard Chanel, formatrice sur le thème de l’équilibre de vie, développe chacun de ces aspects dans son livre Les couleurs du bonheur (Nouvelle Cité), afin d’apporter des pistes concrètes pour unifier nos vies. L’une d’elle, le bleu, alias l’harmonie, nous invite à faire place à la beauté dans nos vies.

Prendre soin de sa propre beauté

Soyons clairs, il ne s’agit pas uniquement de la beauté physique, mais de tout ce qui émane de soi et qui reflète le bon, le bien, le beau. « La beauté ne se fonde pas seulement sur la combinaison de nos traits extérieurs, mais elle est illuminée par notre regard, notre sourire, l’expression de notre visage, notre attitude corporelle… », précise Anne-Laure Drouard Chanel. Prendre soin de son image est nécessaire à notre épanouissement et à notre équilibre personnel. De plus, valoriser son image permet d’avoir une juste et positive estime de soi. Sans tomber dans l’obsession de l’apparence ou du désir de plaire, cela passe par une saine hygiène corporelle, une tenue vestimentaire soignée, une mise en valeur sobre par le maquillage, par exemple, et un accueil bienveillant de son corps. Nous offrons ainsi à soi-même et aux autres le beau qui est en chacun de nous.

Et cela engendre un sentiment de joie. En revanche, « la beauté qui est publicisée est illusoire et mensongère, superficielle et éblouissante jusqu’à l’étourdissement et, au lieu de faire sortir les hommes d’eux-mêmes et de les ouvrir à des horizons de véritable liberté, en les attirant vers le haut, elle les emprisonne en eux-mêmes et les rend encore plus esclaves, privés d’espérance et de joie, » pointait Benoît XVI lors d’une rencontre avec des artistes en 2009.

Embellir ses lieux de vie

Chez soi, dans son jardin, au travail, la recherche de la beauté et de l’harmonie nous exhorte à apporter du soin dans nos lieux de vie. « Pour que notre vie soit plus unifiée, le style de notre lieu de vie, de notre décoration d’intérieur devrait correspondre à nos goûts, refléter notre état d’esprit, nos idéaux, nos valeurs », affirme Anne-Laure Drouard Chanel. Se sentir bien chez soi contribue grandement à notre épanouissement personnel. Il s’agit de faire de sa maison un lieu de ressourcement, pour soi, pour sa famille et pour ceux que nous y recevons. Un nouvel enjeu, en raison de l’omniprésence des écrans, est de réussir à investir toutes les pièces de sa maison, et pas seulement l’écran de son ordinateur !

La beauté de son intérieur passe également par l’ordre, plus ou moins méticuleux selon nos caractères, que nous voulons y mettre. Il ne s’agit pas de tout jeter pour obtenir un appartement minimaliste mais de faire le tri ! L’ordre est apaisant pour l’esprit. Interrogeons-nous sur ce que nous possédons selon les questions de Marie Kondo, l’experte japonaise du rangement : cet objet est-il utile ? Cet objet est-il beau ? Est-ce qu’il apporte de la joie à ma vie ?

Se nourrir de beau

Le beau nous met en joie, le beau apaise, le beau a une influence sur nos vies. Notre comportement, notre attitude, nos pensées, sont imprégnées par ce que nous regardons. Alors nourrissons-nous consciemment de ce qui est beau, osons nous émerveiller. « Portons de beaux vêtements, entourons-nous de beaux objets, regardons de beaux films et ressourçons-nous aussi de belles créations artistiques », conseille Anne-Laure Drouard Chanel. Prenons l’habitude de repérer dans nos vies toutes les étincelles de beauté : un sourire, un regard, un rayon de soleil, un bouquet de fleurs, un dessin d’enfant… Levons le nez de notre smartphone, regardons autour de nous et demandons-nous s’il y a un objet, une personne, un détail autour de nous qui nous communique du beau, ici et maintenant.

Nouvelle Cité

Les couleurs du bonheur, J’équilibre et j’illumine ma vie, Anne-Laure Drouard Chanel, Éditions Nouvelle Cité, mars 2018, 255 pages, 19 euros.

Tags:
beauté
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.