Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les jeunes adultes lisent-ils encore ?

WOMAN READS BOOK
By Pavel L Photo and Video | Shutterstock
Partager

Le Centre national du livre (CNL) a publié une étude sur le rapport que les 15-25 ans entretiennent avec la lecture. Il en ressort que les jeunes adultes lisent, et aiment lire, mais déplorent un manque de temps, notamment à cause de l’attraction d’internet et des réseaux sociaux.

Technophiles, hyper connectés, scotchés à leurs écrans, souvent décrits comme impatients ou déconcentrés, les 15-25 ans sont-ils pour autant détachés des livres ? C’est la question à laquelle le CNL a cherché à répondre à travers une vaste étude menée auprès de 1 500 jeunes. Il en ressort que le rythme de lecture moyen des jeunes adultes est de 13 livres par an. Neuf livres sont lus dans le cadre de leurs loisirs, par goût personnel, et les quatre autres dans un cadre scolaire ou professionnel, de manière obligatoire. Les jeunes lisent, un peu certes, mais ils aiment cela puisque la lecture reste avant tout une activité de loisir pratiquée par goût personnel (81%). Seulement 5% des 15-25 ans lisent exclusivement dans un cadre scolaire ou professionnel.

Les femmes lisent plus que les hommes

Les jeunes femmes sont plus nombreuses à lire que les hommes. Et elles lisent en moyenne trois livres de plus dans le cadre de leurs loisirs que les hommes. Elles lisent également plus régulièrement et consacrent davantage de temps à la lecture que les hommes (1h40 de plus par semaine). De fortes disparités existent selon le contexte social et familial. 90% des jeunes adultes dont les parents lisent souvent sont eux-mêmes lecteurs. Les jeunes adultes vivant dans des foyers de catégories socio-professionnelles moins favorisées se révèlent moins lecteurs que les autres.

Les multiples activités, physiques ou digitales, des 15-25 ans, ne laissent qu’une faible place à la lecture quotidienne. La lecture arrive en 9e position des activités pratiquées chaque jour, après écouter de la musique, aller sur les réseaux sociaux, échanger à distance avec leurs amis, regarder des vidéos… Tandis qu’ils passent 15 heures par semaine sur Internet, principalement via leur smartphone, ils consacrent en moyenne 5 petites heures par semaine à la lecture.

Papier ou numérique ?

Si la lecture papier à domicile reste privilégiée, les jeunes adultes plébiscitent aussi d’autres façons de lire. 35% des jeunes adultes lisent des livres numériques, 13% écoutent des livres audio (majoritairement en faisant autre chose) et ils sont nombreux à lire dans les transports. La liseuse, support spécialement dédié à la lecture de livres numériques, est peu prisée puisqu’elle n’arrive qu’après le smartphone, largement plébiscité, l’ordinateur portable et la tablette.

Romans, BD ou mangas ?

Majoritairement lecteurs de romans, les 15-25 ans se montrent particulièrement éclectiques dans leurs choix, le trio de tête étant Harry Potter, After (Anna Todd) et 50 nuances de Grey. En matière de romans, le fantastique, la science-fiction et les romans policiers ont leurs faveurs, mais ils sont également nombreux à lire des livres illustrés, notamment des mangas ou des BD.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.