Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

En images : la beauté d’une cérémonie d’ordination

Pendant la litanie des saints, les prêtres allongés sur le sol prient avec leur évêque.
Partager

Par le sacrement de l’ordination, des hommes sont configurés au Christ. À travers eux Jésus est présent pour nous. Cette journée si particulière ou l’ordinand va recevoir, entouré de son évêque et de tous ses frères prêtres, les grâces nécessaires à sa vocation, est rythmée par les mêmes gestes et les mêmes prières depuis toujours.

Tout d’abord, l’évêque appelle les futurs prêtres : « Que ceux qui vont être ordonnés prêtres s’avancent ». Les ordinands répondent : « Me voici ». Puis, le recteur présente les candidats, atteste qu’ils sont bien dignes d’être ordonnés et demande à l’évêque de les ordonner. L’évêque prononce alors : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres. »

Commence alors un dialogue entre l’évêque et les futurs prêtres par lequel ces derniers s’engagent à vivre pleinement leur ministère.

L’évêque :
« Fils bien-aimés, avant d’être ordonnés prêtres, il convient que vous déclariez devant l’assemblée votre ferme intention de recevoir cette charge. Voulez-vous devenir prêtre, collaborateur des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit saint ? »
Les ordinands :
« Oui, je le veux. »
L’évêque :
« Voulez-vous accomplir avec sagesse et dignement le ministère de la Parole, en annonçant l’Évangile et en proclamant la foi catholique ? »
Les ordinands :
« Oui, je le veux. »
L’évêque :
« Voulez-vous célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation, selon la tradition de l’Église, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple chrétien ? »
Les ordinands :
« Oui, je le veux. »
L’évêque :
« Voulez-vous implorer avec nous la miséricorde de Dieu pour le peuple qui vous sera confié, en étant toujours assidus à la charge de la prière ? »
Les ordinands :
« Oui, je le veux. »
L’évêque :
« Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus-Christ qui s’est offert pour nous à son Père et vous consacrer à Dieu avec lui pour le Salut du genre humain ? »
Les ordinands :
« Oui, je le veux, avec la grâce de Dieu. »

Ensuite chaque prêtre s’avance vers l’évêque et, les mains jointes entre les mains de l’évêque, lui promet obéissance.

L’évêque :
« Promettez-vous de vivre en communion avec moi et mes successeurs, dans le respect et l’obéissance ? »
Les ordinands :
« Je le promets. »
L’évêque :
« Que Dieu Lui-même achève en vous ce qu’il a commencé. »

Découvrez en images le déroulement de l’ordination d’un prêtre :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.