Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Comment les jeunes peuvent contribuer à l’amélioration de la société

Shutterstock
Partager

Du 3 au 27 octobre prochain, un synode sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » se tiendra à Rome autour du pape François. D’ici là, l’ambition du Saint-Siège est de proposer un « dialogue mondial » aux jeunes du monde entier. D’ici là, le Saint-Siège appelle à la mobilisation pour faire de cet événement d’Église un succès et invite les jeunes à porter leur voix sur les réseaux sociaux pour bien cerner leurs situations de vie et leurs préoccupations.

L’ambition du Saint-Siège est de proposer un « dialogue mondial » aux jeunes du monde entier. À cette occasion, Aleteia produit une mini-série qui met en scène leurs préoccupations, avec le concours du synode des évêques. Dans les premiers épisodes, les jeunes ont été interrogés sur leur conception du bonheur. Ici, c’est leur rapport à la société qui est questionné. Comment peuvent-ils contribuer à son amélioration ? Quels sont leurs besoins ? Comment peuvent-ils être source d’inspiration pour les autres ?

Certains déclarent qu’ils souffrent à l’idée de devoir être performants. D’autres affirment qu’ils ont besoin de voyager, de réaliser de nouvelles expériences et d’étudier afin d’avoir une vision du monde à 360 degrés. La société les voit comme des innovateurs, comme des personnes qui peuvent faire bouger les choses, parfois au risque de mettre en péril l’ordre existant. Les jeunes peuvent apporter beaucoup à la société. Ce qu’ils attendent d’elle, c’est qu’elle leur fasse confiance.