Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

« Les prêtres sont fragiles, priez pour eux ! »

Jeffrey Bruno | Aleteia
Partager

La Mission Marie Mère des Prêtres lance en 2018 une neuvaine de prières pour les prêtres, à l'église Notre-Dame des Victoires, à Paris, du 21 au 29 juin 2018.

Après le succès de la première édition en 2017, qui a réuni 300 personnes, une nouvelle session de prières collectives pour les prêtres est organisée en 2018. Cette fois l’évènement prend plus d’ampleur, car il se déploie sur neuf jours, mais l’intention de prières affichée par l’organisation reste la même : « Que nos prêtres soient saints ! » Pour les seconder dans leur oraison, les priants recevront la visite d’une relique du Curé d’Ars.

C’est un prêtre qui le demande. Le père Sébastien Coudroy, fondateur de la mission Marie mère des prêtres précise : « On a l’habitude de prier pour les vocations, mais les prêtres ordonnés ont eux aussi besoin de prières ». Il reprend une parole de sainte Thérèse de Lisieux : « Les prêtres sont des hommes faibles et fragiles, priez pour eux ! ». Ils ont besoin des prières comme tout un chacun, mais aussi parce qu’ils ont un rôle représentatif. La vie sainte d’un prêtre édifie un grand nombre, de même que le scandale dans la vie d’un prêtre peut faire chuter un grand nombre !

La visite du Curé d’Ars

Une parole que n’aurait pas contredit saint Jean-Marie Vianney. Il disait qu’il fallait prier pour les prêtres car les prières pour eux ont un « effet multiplicateur ». Les organisateurs de la neuvaine ne pouvaient certainement pas imaginer meilleur patron pour leur événement que « le saint patron de tous les curés de l’Univers », selon le titre que lui a donné le pape Pie XI en 1929.

Pour l’occasion, une relique — son cœur — sera porté jusqu’à Notre-Dame des Victoires : « Il disait que le sacerdoce est l’amour du cœur de Jésus », rappelle le père Sébastien Coudroy. Ce dernier se réjouit, bien entendu, de cette illustre visite, et note avec plaisir un regain d’intérêt tout à fait inattendu pour les reliques. « Dans les années 1990, c’est Thérèse de Lisieux qui a initié le mouvement. On déplaçait ses reliques pour les offrir à la vénération des fidèles et cela produisait beaucoup de fruits. Il y avait des mouvements de piété, accompagnés de conversions, qui ont redonné leur lustre au culte des reliques », se souvient-il.

Rendez-vous à Notre-Dame des Victoires

En préparant cet évènement, le père Coudroy a constaté qu’il existait de nombreux mouvements de prières dédiés aux prêtres. Il en a choisi neuf parmi eux, qui animeront chacun l’une des soirées du 21 au 29 juin. Le programme prévoit des chapelets, une messe par jour, et des conférences, avec des invités comme Mgr Bagnard, évêque émérite du diocèse de Belley-Ars ou le père Leproux, curé, fondateur d’EVEN.

Découvrez les portraits de séminaristes franciliens qui seront prêtres dans quelques jours :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]