Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Quand Bruce Springsteen évoque avec émotion la foi de sa jeunesse

BRUCE SPRINGSTEEN
Theo Wargo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partager

Le 10 juin dernier, Le Boss a reçu un Tony Award d’honneur pour son spectacle de Broadway. Un spectacle intime qui nous en dit beaucoup sur la foi de la légende du rock.

Bruce Springsteen a interprété un morceau de son spectacle de Broadway, Springsteen on Broadway aux Tony Awards 2018, le 10 juin dernier. La légende du rock a pris place au piano et a évoqué la communauté catholique dans laquelle il a grandi, avant de poursuivre avec sa chanson désormais classique My Hometown.

Bruce Springsteen a joué du piano tout en parlant avec le public, se remémorant son enfance dans une fervente communauté catholique :

« J’ai grandi dans la rue Randolph Street avec ma sœur Virginia, elle avait un an de moins que moi, mes parents Adèle et Douglas, mes grands-parents Fred et Alice et mon chien Sal. On vivait à deux pas de l’église catholique, du presbytère, du couvent des religieuses et de l’école Sainte-Rose de Lima. Tout cela en face d’un grand champ d’herbe. J’ai véritablement grandi entouré de Dieu. Entouré de Dieu et de toute ma famille. Cousins, tantes, oncles, grands-mères, grands-pères, arrière-grands-mères, arrière-grands-pères, on vivait tous entassés dans cinq petites maisons sur deux rues adjacentes. Quand les cloches de l’église sonnaient, tout le clan se hâtait dans la rue pour être témoin de chaque mariage et de chaque enterrement qui arrivait comme une cérémonie d’état dans notre quartier. »

Il a longuement discuté des aspects les plus subtils de la vie à Freehold (New Jersey) au milieu du XXe siècle, avant de commencer le premier couplet de « My Hometown ».

C’est l’un des morceaux du spectacle qu’il donne en ce moment à Brodway, Springsteen on Broadway. La légende du rock a commencé sa « résidence » à Broadway en octobre 2017 ; les billets se sont vendus si rapidement qu’il a prolongé deux fois sa série de concerts et il se produira jusqu’à la mi-décembre 2018.

Le spectacle, où le chanteur est seul sur scène avec une guitare et un piano, est composé principalement d’anecdotes de son autobiographie de 2016, Born To Run. Le Boss passe du piano à la guitare tout en racontant des histoires de sa carrière monumentale ainsi que des expériences de sa vie hors de la scène.

« Je voulais donner des spectacles aussi personnels et aussi intimes que possible. Pour ce projet, j’ai choisi Broadway car il y a de vieilles salles magnifiques qui semblaient être le décor parfait pour ce que j’avais en tête. En fait, à une ou deux exceptions près, le Walker Kerr Theatre, et ses 960 places, est probablement la salle la plus petite dans laquelle je me suis produit ces 40 dernières années. Mon spectacle, c’est juste moi, la guitare, le piano, les mots et la musique. Certaines parties du spectacle seront parlées, d’autres chantées. Il suivra librement l’arc de ma vie et de mon travail. Il s’agira de poursuivre la quête de mon objectif constant, qui est de livrer une soirée divertissante et de communiquer quelque chose qui a de la valeur. »

Springsteen on Broadway a reçu le Tony Award d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Un distinction supplémentaire pour celui qui a déjà enlevé un oscar pour Streets of Philadelphia et quelque 20 Grammy Awards.

Tags:
foirock
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.