Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les places et les rues Arnaud Beltrame fleurissent partout en France

COLONEL ARNAUD BELTRAME
Partager

Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame a donné sa vie le 23 mars dernier pour libérer une otage lors d'une attaque terroriste à Trèbes (Aude). Depuis, de nombreuses villes de France lui rendent hommage en inaugurant des places et des rues à son nom.

Au moins 40 villes de France ont d’ores et déjà fait des démarches pour inaugurer une place, une rue ou une avenue au nom de l’héroïque gendarme : « Un phénomène totalement inédit pour un officier de l’ordre public », relève Dominique Badariotti, professeur en urbanisme et géographie au CNRS à Strasbourg. Et passées les annonces, de nombreuses municipalités sont passées aux actes.

À Alès (Gard), c’est un square de la ville qui a été rebaptisé du nom de l’officier dès le 28 mars. Le 8 mai dernier, deux villes se distinguaient pour leur hommage appuyé à Arnaud Beltrame : Bonnières-sur-Seine (Yvelines), où une plaque a été posée sur le parvis de la gendarmerie, et Évreux (Eure) qui dévoilait la plaque d’une « rue du colonel Arnaud Beltrame ». Sur le panneau on peut y lire : « officier de gendarmerie. 1973-2018. Mort pour le service de la nation ».

Depuis avril, on sait qu’Asnières (Hauts-de-Seine) inaugurera prochainement une place qui portera le nom d’Arnaud Beltrame : « Il a sacrifié sa vie pour sauver celle des autres. Il symbolise le courage et l’héroïsme de ceux, qui, dans l’histoire de notre pays, se sont levés pour combattre l’obscurantisme », justifie le conseil municipal.

Plus récemment c’est la commune de Moulézan (Gard) qui a inauguré une place. À Troyes, c’est en grandes pompes que la mairie a installé la nouvelle plaque en l’honneur d’Arnaud Beltrame. À Paris, la réflexion est en cours depuis mars.

Vendredi dernier, enfin, une plaque en l’honneur d’Arnaud Beltrame a été dévoilée à Rueil-Malmaison (92). Une ville que le gendarme connaissait bien comme l’explique son frère, Damien Beltrame, au Parisien : « Cette ville avait du sens pour Arnaud, il l’adorait. Parfois, on s’entraînait ensemble dans ce bois ».

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]