Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Keylor Navas, une vie entre foi et foot

KEYLOR NAVAS
By Oleksandr Osipov | Shutterstock
Partager

Révélation de la Coupe du monde 2014 avec le Costa Rica, Keylor Navas, récent vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, s’apprête à vivre, en Russie, le deuxième Mondial de sa vie.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Dimanche 17 juin, il affrontera avec son équipe nationale la Serbie avant d’enchaîner cinq jours plus tard par le Brésil, puis la Suisse le 27 juin. Et pour espérer reproduire ses exploits réalisés sur les pelouses brésiliennes il y a quatre ans comme gardien de but, ce chrétien évangélique s’appuiera sur sa foi en Jésus, qu’il entretient depuis tout petit, en plus de ses qualités techniques et physiques hors-normes.

« Dieu vient en premier dans ma vie »

Issu d’une famille pratiquante, Navas est un croyant très investi. C’est lors d’un rassemblement religieux organisé au Costa Rica qu’il a rencontrée Andrea Salas, sa future épouse. Tous les deux se sont unis sous les yeux de leurs deux enfants en juin 2015 en l’église Santa Ana de San José (Costa Rica). Avant chaque match disputé par Keylor Navas, la petite famille a pris l’habitude de prier ensemble. « Dieu vient en premier dans ma vie. Avant chaque match je me mets à genoux, j’ouvre mes bras et je prie… Mon passage préféré dans la Bible est Galates 1:10 qui dit : « Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. », disait-il en octobre 2015 à Canal+.

À Madrid, il fait partie d’un groupe d’études bibliques qu’il fréquente avec assiduité malgré son emploi du temps de star bien chargé. « J’y vais deux fois par semaine, le lundi et le jeudi. À travers nos lectures, nous essayons notamment d’apprendre à appréhender du mieux que possible les épreuves de la vie auxquels nous sommes tous susceptibles d’être confrontés un jour », confie-t-il à Evangelina Focus.

Il rend hommage aux enfants souffrant du cancer

Du temps où il portait les couleurs de Levante, ce sportif au grand cœur donnait de son temps libre à une association évangélique baptisée « Nouvelle vie », venant en aide aux personnes dans le besoin. En mai 2017, Navas prouvait une nouvelle fois sa profonde empathie envers les plus vulnérables. Après le titre de champion d’Espagne décroché l’an passé avec le Real Madrid, il s’était en effet rasé la tête pour rendre hommage aux enfants victimes de cancer. « Ce titre je le dédie à ma famille et à tous les enfants qui subissent des traitements médicaux lourds et qui ont perdu leurs cheveux. », disait-il alors.

Une personnalité exemplaire dont le réalisateur Dinga Haines s’est inspirée pour réaliser un film retraçant son parcours. Sorti dans les salles obscures en 2017, « Keylor Navas, homme de foi » a été gratifié de la note de 7/10 par le très sérieux site cinématographique Imdb.com.

Pour découvrir les 10 stars du ballon rond qui affichent leur foi, cliquez sur la première image :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]