Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François lance la Coupe du monde de football

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Ce mercredi 13 juin, à la fin de l'audience générale, le pape François a adressé ses encouragements pour le début de la 21e Coupe du monde de football, manifestant ainsi l'intérêt du Saint-Siège pour cette compétition internationale.

La plus importante compétition sportive au monde s’ouvrira ce jeudi 14 juin en Russie, réunissant 32 équipes. « J’envoie un salut cordial aux joueurs, aux organisateurs, ainsi qu’aux moyens de retransmission de cet événement qui dépasse les frontières », a affirmé le souverain pontife. Qui a également fait part de son souhait que cette manifestation sportive devienne « une occasion de rencontre, de dialogue et de fraternité entre les cultures et les religions, favorisant la solidarité et la paix entre nations ».

Le 1er juin, le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie avait publié une réflexion sur le sport au regard de la foi afin de promouvoir une vision chrétienne du sport. À quelques jours de l’ouverture de la Coupe du monde, ce document semblait tomber à point nommé. Intitulé Donner le meilleur de soi et divisé en cinq chapitres, il célèbre le sport, considéré comme une véritable école de vie.

Le sport, un moyen de mission et de sanctification

« Le sport est un lieu de rencontre où les gens de tout niveau et condition sociale se réunissent pour atteindre un résultat commun », écrit le pape François dans la lettre de présentation du texte. À travers un parallèle puissant entre sport et foi, le texte souligne le rôle du sport en tant que moyen de mission et de sanctification. Le don de soi dans le sport est perçu comme une manière de se mettre en route vers la sainteté.

Ce document d’une cinquantaine de pages le présente comme un moyen de formation humaine forte. L’Église ne se contente pas d’encourager la performance mais voit également la pratique sportive comme un moyen de cultiver des vertus telles et de d’expérimenter des valeurs essentielles telles que l’amitié, le dialogue, l’égalité, le respect, la solidarité. Il n’existe pas « un sport chrétien », nous dit le document, mais « une vision chrétienne du sport ».

Sans faire l’omerta sur les dérives du secteur sportif, l’Église loue « le goût et la beauté du jeu d’équipe » et affirme la nécessité d’une « stratégie éducative » propre au sport, suggérant notamment que des aumôniers du sport soient désignés pour accompagner les entraîneurs et les athlètes. À travers le sport, c’est tout une hymne à la vie qui est célébrée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]