Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Le pape François invite à passer de la jeunesse à la maturité

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Le 13 juin 2018, lors de son audience générale sur la place Saint-Pierre, le souverain pontife a inauguré un nouveau cycle de catéchèses sur les commandements de la loi divine, recommandant aux jeunes de ne pas se contenter de la « médiocrité » pour accomplir leur vie, mais de reconnaître leurs manques.

S’interrogeant sur l’accomplissement, la « vie pleine » promise par le Christ, le successeur de Pierre a souligné l’importance de reconnaître qu’il y a un manque en chacun. C’est cela, a-t-il indiqué à l’intention des jeunes, qui permet de passer « de la jeunesse à la maturité ».

Car la reconnaissance de nos « propres limites » est une vérité souvent refusée depuis les derniers siècles, avec de « tragiques » conséquences.

« Notre pire ennemi, ce ne sont pas les problèmes concrets », a insisté le Pape, mais la « médiocrité, la pusillanimité ». Les jeunes qui ont peur de tout sont « sans avenir ». Le vicaire de Jésus-Christ a ainsi recommandé de demander le « don de la saine inquiétude », la capacité à ne pas se contenter d’une vie sans beauté, sans couleur.

Il s’agit de « vivre, et non de vivoter », affirmait le bienheureux Pier Giorgio Frassati (1901-1925), cité à l’appui par le Pape. Ce jeune Turinois a été présenté par Jean Paul II comme un modèle de sainteté pour la jeunesse. Sans cette exhortation à grandir, à viser haut, « où ira l’humanité ? », s’est encore demandé le pontife. Jésus est la « vraie vie, l’amour vrai, la richesse véritable » : mieux vaut donc « choisir l’original » plutôt que la copie.

Dépasser les « illusions » de la jeunesse

Méditant sur l’épisode du jeune homme riche dans l’Évangile — « que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? » et à qui Jésus recommande de suivre les commandements — le Pape a ainsi expliqué son objectif à travers ces nouvelles catéchèses.

Par le commentaire hebdomadaire des tables de la Loi donnée par Dieu à Moïse, cela permettra, espère le pontife, de passer « des illusions de la jeunesse au trésor qui est au Ciel ». Les commandements en sont la « porte », ouverte par le Père, à la suite de Jésus.