Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le pape François invite à passer de la jeunesse à la maturité

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Le 13 juin 2018, lors de son audience générale sur la place Saint-Pierre, le souverain pontife a inauguré un nouveau cycle de catéchèses sur les commandements de la loi divine, recommandant aux jeunes de ne pas se contenter de la « médiocrité » pour accomplir leur vie, mais de reconnaître leurs manques.

S’interrogeant sur l’accomplissement, la « vie pleine » promise par le Christ, le successeur de Pierre a souligné l’importance de reconnaître qu’il y a un manque en chacun. C’est cela, a-t-il indiqué à l’intention des jeunes, qui permet de passer « de la jeunesse à la maturité ».

Car la reconnaissance de nos « propres limites » est une vérité souvent refusée depuis les derniers siècles, avec de « tragiques » conséquences.

« Notre pire ennemi, ce ne sont pas les problèmes concrets », a insisté le Pape, mais la « médiocrité, la pusillanimité ». Les jeunes qui ont peur de tout sont « sans avenir ». Le vicaire de Jésus-Christ a ainsi recommandé de demander le « don de la saine inquiétude », la capacité à ne pas se contenter d’une vie sans beauté, sans couleur.

Il s’agit de « vivre, et non de vivoter », affirmait le bienheureux Pier Giorgio Frassati (1901-1925), cité à l’appui par le Pape. Ce jeune Turinois a été présenté par Jean Paul II comme un modèle de sainteté pour la jeunesse. Sans cette exhortation à grandir, à viser haut, « où ira l’humanité ? », s’est encore demandé le pontife. Jésus est la « vraie vie, l’amour vrai, la richesse véritable » : mieux vaut donc « choisir l’original » plutôt que la copie.

Dépasser les « illusions » de la jeunesse

Méditant sur l’épisode du jeune homme riche dans l’Évangile — « que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? » et à qui Jésus recommande de suivre les commandements — le Pape a ainsi expliqué son objectif à travers ces nouvelles catéchèses.

Par le commentaire hebdomadaire des tables de la Loi donnée par Dieu à Moïse, cela permettra, espère le pontife, de passer « des illusions de la jeunesse au trésor qui est au Ciel ». Les commandements en sont la « porte », ouverte par le Père, à la suite de Jésus.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]