Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le culte des saints : superstition ou chemin de croissance spirituelle ?

SAINT ANTHONY OF PADUA
By Renata Sedmakova | Shutterstock
Partager

L’Église catholique se distingue dans le monde chrétien par l'importance qu'elle attache au culte des saints. Les critiques pointent du doigt une pratique superstitieuse, voire idolâtre. Alors, les saints peuvent-ils nous aider dans notre vie quotidienne ? La vie de saint Antoine de Padoue nous donne quelques éléments de réponse. Si on le prie, c'est avant tout pour lui demander de porter nos prières à Dieu, qui l'a toujours aidé à changer les cœurs, parfois dans les plus petites choses. Redécouvrons le avec la communauté de prière sur Hozana.

Si l’Église vénère les saints, c’est parce que leurs vies proposent des exemples de communion avec le Seigneur. Ils ont vécu dans Son amour et ont su Lui faire confiance pour les petites et les grandes choses. En priant cette neuvaine à saint Antoine, vous réaliserez que si Dieu peut tout, il nous incombe de savoir Lui demander les bonnes choses !

La vie de saint Antoine est un exemple de renoncement. Ayant déjà tout quitté pour suivre Jésus, Antoine est contraint de renoncer à son rêve de mission : dès son arrivée au Maroc, où il souhaitait suivre la trace des premiers martyrs en pays Maure, Antoine est frappé par le paludisme et doit s’en retourner. Sort cruel, quand ce rêve n’était que de glorifier Dieu. Mais ce revers ne fut que le premier pas d’un destin plus grand encore ; en acceptant que Dieu ne contribue pas à ses petits projets, Antoine fut associé au Grand Projet de Dieu.

Et cela ne se fit pas attendre : son bateau détourné par la tempête, le saint trouve refuge en Sicile. En Italie, berceau de l’ordre franciscain des frères mineurs, Antoine approfondit ses connaissances en théologie. Fin prêt pour le service de Dieu, il parcourt l’Italie et dans le sud de la France pour prêcher et combattre pied à pied les hérésies cathares. Et nombre de miracles de cette époque montrent que Dieu encourageait l’écoute de ses prêches ! De la résurrection d’un bébé ébouillanté au maintien au sec de son auditoire surpris par un orage, les petits désagréments comme les grandes catastrophes épargnent ceux qui l’écoutent.

Saint Antoine est prêt à nous aider

La conversion semble ainsi être la finalité de tous les miracles qui parsèment sa vie : il convertit un Juif en poussant sa jument au jeûne et à l’adoration eucharistique, convertit un voleur qui, pris de scrupules, ramène le psautier qu’il lui avait dérobé et… prend l’habit franciscain. Il convertit même des poissons après que des cathares refusèrent de l’écouter !

Saint Antoine nous offre ainsi un témoignage vivant de la puissance de l’amour de Dieu — mais s’Il peut tout, il est surtout prêt à nous aider à L’écouter, Le servir et L’adorer !

Découvrez la neuvaine proposée au sujet de Saint Antoine par une communauté de prière sur Hozana.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]