Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Coupe du monde : les Russes priés de prendre des « cours de sourire »

Otkrytiye Arena
Partager

À l'occasion de la Coupe du monde de football qui commencera jeudi 14 juin en Russie, un journal irlandais révèle que des cours de sourire sont dispensés à la gent russe. 

« Souriez, vous êtes filmés ». Manifestement, les Russes ne sont pas très familiers de cette injonction humoristique. Le journal Irish Independent révèle qu’à l’approche de la Coupe du monde de football, des milliers de bénévoles et d’employés des transports en commun ont suivi des cours d’initiation au sourire et à la politesse, agrémentés de notions d’anglais. Histoire de briser la glace avec les touristes.

Mais les résultats sont mitigés. « Il est parfois difficile pour nous de sourire », estime Anna Malyuk, qui travaille à Moscou comme coordinatrice de volontaires de la Coupe du monde. « Si une personne ne sourit pas, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas heureuse. C’est simplement qu’elle est sérieuse à ce moment-là ».

Sourire aux étrangers, ça s’apprend

Dans la culture locale, sourire aux étrangers serait même considéré comme hypocrite. Car comment peut-on être heureux de voir quelqu’un que l’on ne connaît pas ? Elnara Mustafina, psychologue, a donné un cours de deux heures à 800 employés des chemins de fer russes afin qu’ils puissent apprendre à sourire dans le cadre de leur service. Et même si l’exercice s’est révélé difficile pour ses élèves, la tenace psychologue n’a pas perdu son sang-froid pour autant. Les derniers récalcitrants n’ont plus qu’à se mettre à l’école de Raoul Follereau, lui qui affirmait qu’« un sourire ne coûte rien et produit beaucoup ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]