Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Chine : les autorités font détruire un important sanctuaire marial

CHINA,CATHOLIC
© Ng Han Guan | AP Photo
Partager

Après plusieurs années de menaces et de pressions fortes de la part des autorités communistes chinoises, la démolition du sanctuaire Notre-Dame du Mont Carmel a commencé mardi 5 juin, rapporte l’agence de presse asiatique catholique Ucanews.

Édifié dans le village de Tianjiajing, le sanctuaire Notre-Dame du Mont Carmel est un lieu de pèlerinage important du diocèse d’Anyang, au cœur de la province de Henan, située au centre-est de la Chine. Construit au début du XXe siècle par l’Institut pontifical pour les Missions Étrangères, ce sanctuaire marial est quasiment le seul lieu de pèlerinage de toute la région.

Afin d’éviter la présence des fidèles, les autorités chinoises ont commencé la destruction dans la nuit du 5 au 6 juin. Ils se sont attaqués en premier au chemin de croix et aux représentations du Christ.

Un important foyer chrétien

Cette opération est la première étape de la démolition du site. Une conséquence d’une longue série de menaces et de représailles exercées depuis des années sur le sanctuaire. Mgr Joseph Zhang Yinlin, évêque du diocèse d’Anyang, avait été prévenu un mois plus tôt de cette décision. Ses demandes d’explication au pouvoir régional sur les motifs de la destruction sont restées sans réponse.

Après une première destruction dans les années 1980, le site reconstruit ensuite avait été déclaré illégal en 1987. Il continuait d’être fréquenté par les fidèles malgré les persécutions accrues. Cette démolition du sanctuaire constitue un signe clair de la volonté d’empêcher la progression du christianisme dans une province où vivent 2,4 millions de chrétiens dont 300 000 catholiques. Ce qui en fait la deuxième population chrétienne la plus nombreuse de Chine après celle de la province de Zhejiang.

Tags:
chine
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]