Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Croix-Rouge française lance sa quête nationale

Philippe Lissac / Godong
Du 9 au 17 juin 2018 se tiennent les Journées Nationales de la Croix-Rouge française.
Partager

Les Journées Nationales de la Croix-Rouge française débutent ce samedi. Jusqu’au 17 juin, les milliers de bénévoles de l’association iront à la rencontre du grand public afin de récolter des dons. Une quête nécessaire pour leur permettre de poursuivre leurs actions de proximité envers les plus vulnérables.

Du 9 au 17 juin, la Croix-Rouge française part, via ses milliers de bénévoles, à la rencontre du grand public afin de récolter un maximum de dons. L’objectif : permettre à l’association de continuer à mener de nombreuses actions de proximité envers les plus vulnérables et les plus fragiles.

Fondée en 1864, la Croix-Rouge française est une association reconnue d’utilité publique depuis 1945. Le mouvement est guidé par sept principes : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. « De l’aide alimentaire et vestimentaire, de l’accompagnement des personnes en situation de grande exclusion, à l’accès à la santé, du soutien psychosocial, aux premiers secours lors d’accidents domestiques ou lors de dispositifs d’urgence de grande envergure suite à une catastrophe naturelle… les acteurs de la Croix-Rouge française sont en première ligne et se mobilisent quotidiennement face à l’isolement, la détresse, la précarité, la douleur et l’exclusion », détaille ainsi l’association.

À quoi correspondent ces dons ? Concrètement, donner 1 euro c’est un repas, 4 euros c’est un kit d’hygiène, 10 euros c’est 30 couvertures de survie pour un poste de secours, 30 euros c’est une consultation médicale, des médicaments et des soins infirmiers pour une personne sans couverture sociale, 60 euros c’est la formation de bénévoles à la prise en charge médicale.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]