Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Neuf tableaux pour rendre vos journées ensoleillées

MONET POURVILLE
Domaine Public
Partager

Quand nos bains de soleil deviennent impossibles à cause des nuages gris, quand les orages défient nos rêves de vitamine D, redonnons à l’art ses vertus thérapeutiques. Aleteia vous propose neuf tableaux pour rendre vos journées ensoleillées.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Nous sommes en 1914, la guerre éclate, les cœurs sont tristes, les consciences sont lourdes et les mères s’agenouillent pour supplier la Vierge de sauver leurs jeunes garçons. Dans son jardin, l’âme d’un homme âgé de 74 ans pense aux victimes de la guerre. Une idée illumine son esprit… il connaît la puissance de son art. Un art qui peut apaiser les tourments tragiques que provoquent la guerre. Voilà la belle histoire de la série des Nymphéas présente à l’Orangerie à Paris. À la suite de Monet, sachons rendre à l’art ses vertus thérapeutiques et à l’homme sa capacité à sublimer la nature.

Quand la météo est différente de nos attentes, quand les jours grisâtres balayent nos rêves de soleil et de chaleur… l’art nous sauve de notre morosité aiguë. Mieux qu’une photo, nous percevons dans la peinture le caractère profond de la personne, il nous livre quelque chose de sa subjectivité, de son être par son talent. Sachons apprécier au delà d’un paysage, une personne cachée derrière chaque mouvement du pinceau.

Voici une sélection de peintures impressionnistes représentant le printemps. La puissance de ce mouvement pictural réside dans le travail de la lumière et des couleurs. Au XIXe siècle, les cœurs des peintres sont amers. Ils sont refusés dans les salons car leurs peintures sortent des schémas académiques. Ils préfèrent travailler des scènes de la vie quotidienne, des paysages. À la stupeur de tous, ils peignent en plein air, travaillent la lumière et préfèrent superposer les touches de peinture plutôt que de les mélanger. À leur époque, les impressionnistes ont su avec force insuffler de la fraîcheur dans le monde artistique. Aujourd’hui, laissons leur peinture nous ouvrir un accès à la lumière…

Pour lancer le diaporama, cliquez sur la première image

Tags:
peinture
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.