Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quatre grandes occasions pour demander de l’aide à son Bon Ange

Partager

Heureux ceux qui prient les anges en toutes circonstances. Voici quatre occasions où s’adresser à eux est sagement recommandé.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Toutes les occasions sont bonnes pour faire appel à son bon ange. Pour surmonter une difficulté, un imprévu… Mais également pour passer des caps importants de la vie car, comme a dit le curé d’Ars dans un sermon pour honorer leur fête : « Ils sont avec nous le jour, la nuit, dans tout le temps et dans tous les lieux ». Padre Pio, lui aussi, recommandait toujours : « N’oubliez jamais ce compagnon invisible, toujours présent, toujours prêt à nous écouter et encore plus prompt à nous consoler. » Parmi les grandes occasions qui demandent un engagement fort de la personne, on peut en citer quatre où invoquer notre bon ange est sagement recommandé : passer des examens, se marier, traiter des affaires, affronter la maladie…

Ses examens

Les périodes d’examen sont des moments importants dans la vie d’un jeune. C’est son avenir qui est engagé. Et invoquer l’aide de son bon ange ne peut que renforcer les connaissances qui lui sont nécessaires pour réussir ses examens, ou ce concours. Au delà du potentiel qu’il peut avoir et de l’intelligence du professeur pour transmettre son savoir. Un ange c’est doué pour communiquer l’amour et la passion, en l’occurrence ici, celle pour les études. Pendant la préparation, ou la veille d’une audition, d’un oral, d’un concours… Demandez-lui :

 « Ange de Dieu, qui êtes mon fidèle gardien, et aux soins duquel j’ai été confié par la Bonté suprême, daignez, durant cette journée (ou cette nuit), m’éclairer, me garder, me conduire et me gouverner. Amen. »

Son mariage

Avoir un mariage heureux est essentiel. Pour cimenter l’amour qui a permis cette union, pour garder son couple, sauver son mariage, en cas de rupture, la prière est un grand refuge. Et l’on sait que les anges gardiens envoient des signaux à leurs protégés pour servir leur bien. Grâce à leur aide, il est possible de vivre en harmonie et toujours dans l’amour, en surmontant les hauts et les bas par lesquels passent souvent les mariages. Alors au lieu de les délaisser de nos prières, comme cela est souvent le cas, il convient d’invoquer leur intercession en joignant cette petite prière :

« Mon saint ange gardien, je bénis, Dieu pour la mission qu’il t’a confiée sur ma vie. Je te remercie de me guider pour accomplir sa volonté. Avec l’ange gardien de mon futur conjoint intercédez pour que la gloire de Dieu éclate dans la réalisation de son plan pour notre mariage. Amen ! »

Sa vie pro

Avant de s’engager dans des affaires importantes, ou en cas de grosses difficultés professionnelles, se souvenir de la promesse du Psaume 90, « Il (Dieu) donnera pour toi des ordres à ses anges pour te garder dans toutes tes voies ». Mais se souvenir aussi de la moniale bénédictine sainte Gertrude, grande théologienne et mystique du XIIIe siècle qui confiait son âme et son corps à cet ange de Dieu, se révèle également utile. Il était son guide et son gardien, son « Prince de la paix », disait-elle, « l’Ange du grand conseil ». Faire comme elle lors de ses Exercices spirituels, à travers lui, demander à Dieu de vous envoyer « le sel de la sagesse, et l’esprit d’intelligence ».

La maladie

La maladie, la souffrance, est un autre fait important de la vie. Elle fait partie de la condition humaine, et elle est parfois très dur à vivre. À ceux qui souffrent Padre Pio recommandait de puiser leur « meilleur » réconfort dans la prière. Et là encore, nos bons anges ont tout ce qu’il faut pour aider leurs protégés dans la maladie et la souffrance. N’ont-ils pas aidé les martyrs à endurer leurs cruels supplices ? N’ont-ils pas guéri leurs plaies ? Ne les encourageaient-ils pas dans l’épreuve ? Et ne les délivraient-ils pas de leurs chaines ? (Bernard-Marie Maréchaux). Ils sont donc vraiment en mesure d’aider à supporter les souffrances. Plus que n’importe quel médecin ou infirmière. À condition de les invoquer avec confiance, pour soi ou pour un proche, frappé parfois cruellement. Voici une prière à Saint Raphaël, le chef des anges gardiens, l’ange de la providence qui veille sur toute l’humanité :

« Venez à mon secours, je vous en supplie, glorieux Prince, saint Raphaël, le meilleur médecin des âmes et des corps. Ô vous qui avez guéri les yeux de Tobie, donnez à mes yeux la lumière physique et à mon âme la lumière spirituelle ; éloignez de moi toutes les ténèbres par vos célestes supplications. Ainsi soit-il. »

Cliquez sur la première image pour voir le diaporama sur la hiérarchie des anges :

Tags:
anges
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.