Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

PMA : un dîner organisé dans la discrétion à l’Élysée

ELYSEE GARDEN
Partager

Le 23 mai, Emmanuel Macron a reçu très discrètement à dîner une vingtaine de personnes pour débattre de la PMA, l'un des sujets les plus sensibles de la révision des lois de la bioéthique.

Parmi les convives du dîner qui a duré plus de trois heures : le père Brice de Malherbe, spécialiste de la bioéthique et codirecteur du département « éthique biomédiciale » du Collège des Bernardins à Paris, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le ministre de la santé Agnès Buzyn, le delegué général d’Alliance Vita Tugdual Derville, le président de l’association des familles homoparentales Alexandre Urwicz, le président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français François Olivennes, le président du Comité d’éthique Jean-François Delfraissy…

La question de la PMA et de sa possible extension aux couples de femmes ou aux femmes seules, a occupé la place majeure dans la discussion. Selon le quotidien La Croix, Emmanuel Macron est resté à l’écoute sans se prononcer clairement sur la question. Ce n’est pas le premier dîner au sujet de la bioéthique organisé par Emmanuel Macron. Le premier s’est tenu à la mi-février et portait plus particulièrement sur la fin de vie. Une troisième consultation devrait avoir lieu à l’Élysée, elle concernerait la question de l’intelligence artificielle.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]