Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les jumeaux Attilio et Giovanni fêtent leurs 65 ans de sacerdoce

Partager

Dotés des mêmes talents, deux prêtres jumeaux italiens ne se sont jamais séparés, unis par le double appel extraordinaire que leur a lancé le Seigneur.

Attilio et Giovanni Sarzilla, en bons frères jumeaux — comme c’est souvent le cas — ont les mêmes passions pour l’escalade en montagne et la peinture mais surtout, ils ont la même passion de Dieu. Il y a 65 ans, le 30 mai 1953, ils ont été ordonnés prêtres. Attilio fut le premier à faire son entrée au séminaire, en 1943, et Giovanni l’a rejoint deux ans plus tard. Attilio et Giovanni, qui frôlent les 90 ans, sont reconnaissants au Seigneur. « Malgré quelques petits problèmes » dus à l’âge, disent-il, Dieu leur « a donné cette chance d’être encore là aujourd’hui et ensemble ». Les deux frères ne sont jamais séparés, même en vacances, jusqu’à leur première messe, au printemps 1953.

Une séparation comblée par le vélo

« Après la première messe, on nous a dit : maintenant vous devez vous séparer », raconte Attilio avec émotion. L’un devait devait exercer son ministère à Barzana et l’autre à Lallio, deux petites communes à 15 kilomètres l’une de l’autre près de Bergame. Aucun problème « nous avons pris chacun un vélo et avons continué à nous rencontrer », ajoute-il. Et cela a duré jusqu’à leur retraite des paroisses de Grone et Monte di Grone où ils ont passé leurs dernières années de sacerdoce.

Pendant 65 ans de service au Seigneur, les deux prêtres jumeaux n’ont jamais négligé leurs loisirs préférés. Conquérir les sommets était leur challenge. Et ils en ont conquis pas mal… En soutane, s’il vous plait. Élèves de l’artiste italien Pietro Servalli (1883-1973), Attilio et Giovanni ont aussi réalisé des fresques ici et là, dans des églises, des cimetières. Ils ont également peint des fontaines, des retables d’autel, fait des portraits comme ceux de la bienheureuse Pierrette Morosini (1931-1957) et du bienheureux frère capucin Thomas d’Olera (1563-1631). « Nous avons réalisé beaucoup de portraits de prêtres de notre territoire », confirment les deux frères.

Citoyens d’honneur

En 2010, l’administration de la commune de Valgoglio, toujours près de Bergame, a remis le titre de citoyens d’honneur aux deux prêtres, pour avoir réalisé plusieurs œuvres dans la commune, notamment des fresques sur la fontaine de la mairie, où Attilio a immortalisé les montagnes qui entourent la région, tandis que Giovanni a peint une Résurrection.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]