Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 janvier |
Saint Fabien
home iconSpiritualité
line break icon

Le tableau préféré du pape François est un Caravage

MATTHEW CARAVAGGIO

Domaine Public

La Vocation de saint Matthieu, Caravage, entre 1599 et 1600, Saint-Louis-des-Français, Rome.

Caroline Becker - Publié le 01/06/18

Lors de l'audience générale du 30 mai, le pape François a eu la joie de recevoir une copie de son tableau préféré, "La vocation de saint Mathieu" par Caravage. Son iconographie le touche particulièrement.

Maintenant qu’il est accroché dans sa chapelle privée de la maison Sainte-Marthe, le pape François peut contempler, sans modération, son tableau préféré, La vocation de saint Mathieu par Caravage. Il lui a été offert par Stefano Lazzari, le fondateur de l’entreprise Tifernate Bottega spécialisée dans la reproduction d’œuvres d’art et habituée à collaborer régulièrement à des films historiques comme, dernièrement, Caravage, l’âme et le sang produit par Sky et Magnitudo Film en collaboration avec Vatican Media.

© Public domain
La vocation de saint Matthieu par Caravage, église Saint-Louis-des-Français à Rome.

Le Pape connaît bien ce tableau. Exposé dans l’église Saint-Louis-des-Français à Rome, il allait souvent le contempler alors qu’il était cardinal. Cette image, admirée chaque année par des millions de touristes, représente saint Mathieu appelé par le Christ à le suivre. La toile reste énigmatique dans sa mise en scène. Dans la partie droite du tableau on reconnaît bien Jésus, indiquant du doigt Matthieu. Il est accompagné de saint Pierre dont le visage est caché. Mais qui est Matthieu dans la scène ? L’identification fait encore l’objet d’une controverse. S’agit-il du vieil homme barbu, le visage tourné vers le Christ, qui semble dire, d’un air étonné en pointant son doigt vers lui-même : « Est-ce bien à moi que l’on parle ? ». Ou serait-ce le jeune homme caché dans l’ombre au bout de la table, absorbé par l’argent ? Cette dernière hypothèse semble la plus juste si l’on en croit la commande qui avait stipulé que Matthieu devait être représenté comptant son argent. Le vieil homme ne ferait donc que pointer le jeune Matthieu comme pour signifier au Christ : « Est-ce bien lui que tu veux ? ».




Lire aussi :
Un tableau du Caravage oublié dans un grenier français ?

« C’est ainsi que je me sens, comme Matthieu »

« C’est un grand honneur et une grande satisfaction d’avoir été en mesure de donner au Pape cette peinture extraordinaire, un chef-d’œuvre du Caravage sur le thème de la miséricorde et de l’appel universel du Christ », a déclaré Stefano Lazzari. On imagine l’émotion du pape François à la vue de cette belle copie dont le thème fait si bien écho à son sacerdoce, comme il l’a déclaré lui-même dans une interview de 2013 pour La Civilta Cattolica : « Ce doigt de Jésus vers Matthieu. C’est comme cela que je suis, moi. C’est ainsi que je me sens, comme Matthieu. C’est le geste de Matthieu qui me frappe : il attrape son argent comme pour dire : “Non, pas moi ! Non, ces sous m’appartiennent !”. Voilà, c’est cela que je suis : un pécheur sur lequel le Seigneur a posé les yeux. C’est ce que j’ai dit quand on m’a demandé si j’acceptais mon élection au pontificat ».




Lire aussi :
Pourquoi le Caravage est-il si connu ?

Un appel qui remonte à l’adolescence

La devise officielle du Saint-Père est, d’ailleurs, directement tirée des Homélies de saint Bède le vénérable, prêtre (Hom. 21; ccl 122, 149-151), qui, en commentant l’épisode évangélique de la vocation de saint Matthieu, écrit : Vidit ergo lesus publicanum et quia miserando atque eligendo vidit, ait illi Sequere me : « Jésus vit un publicain et comme il le regarda avec un sentiment d’amour et le choisit, il lui dit : “Suis-moi.” »

© Wikimedia
Le blason officiel du pape François.

Cette devise possède une signification particulière dans l’itinéraire spirituel du Pape. En 1953, jour de la fête de saint Matthieu, le jeune Jorge Bergoglio, âgé de 17 ans, fit l’expérience de la présence pleine d’amour de Dieu dans sa vie. Suite à une confession, il sentit que son cœur était touché et ressentit la descente de la miséricorde de Dieu qui, avec un regard d’amour tendre, l’appelait à la vie religieuse.


POPE ELECTION

Lire aussi :
Tout savoir sur les 5 ans du pontificat du pape François

Une fois élu évêque, Mgr Bergoglio, en souvenir de cet événement qui marqua les débuts de sa consécration totale à Dieu, décida de choisir, comme devise et programme de vie, l’expression de saint Bède miserando atque eligendo, qu’il a reproduit dans son blason pontifical : « Choisi parce que pardonné ». Une devise qui raisonnera désormais chaque jour un peu plus dans le cœur du Saint-Père lorsqu’il contemplera son tableau.

Tags:
caravagePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans votre jardin avec ces v...
4
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droit de séjour dans l’é...
5
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
6
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
7
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement