Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Run in spirit », une course dans les pas des martyrs de Lyon

Marie-Ange Denoyel
Partager

Samedi 2 juin à Lyon, des centaines de runners et leurs familles vont s’élancer pour une course de dix kilomètres destinée à faire revivre la mémoire des martyrs de la région.

Jusqu’à la fin XXe siècle, à Lyon, « La fête des Merveilles » était une procession qui s’arrêtait le 2 juin sur des lieux dédiés aux martyrs de 177 après J.-C.. Soutenue par le diocèse et la Fondation Saint-Irénée, l’association « Run In Spirit » a voulu cette année faire revivre cette tradition qui tombe le jour même de la fête des saints Blandine et Pothin. Non pas en marchant, mais en courant. Il s’agit de « faire quelque chose de plus populaire » pour « faire découvrir des lieux magnifiques », nous explique Marie-Ange Denoyel, membre de l’association. Sur le parcours, une série de pancartes viendra expliquer les différents lieux qui font mémoire des martyrs.

Les plus sportifs pourront se mesurer à Mgr Emmanuel Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon, qui sera au départ donné par le Cardinal Barbarin. Les moins téméraires se contenteront du parcours famille de trois kilomètres. Il est encore possible de s’inscrire en ligne avant la fin de la journée. Autrement, rendez-vous sur place.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]