Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pakistan : Gabriel Rojar, le « Peace Boy » des réseaux sociaux

PEACE BOY
Partager

Inspiré par Batman, Spiderman et Iron Man, un petit chrétien du Pakistan se transforme en « héros de paix » pour diffuser des images et des vidéos porteuses de paix dans le monde

Il s’appelle Gabriel Rojar. Il est chrétien, n’a que six ans, et vit avec ses parents à Youhanabad, un quartier de Lahore. Le « Peace Boy » du Pakistan comme tout le monde l’appelle, est arrivé sur les réseaux sociaux en petit « héros » porteur de paix et d’harmonie dans le monde. Grâce à l’aide de son papa, le jeune garçon a créé une page Facebook et une chaine Youtube où il poste ses images et vidéos pour faire partager au plus grand nombre ses idées. Et comme c’est un passionné de bandes dessinées mais qu’il n’y a pas de héros porteurs de paix parmi ses « héros » préférés — Batman, Spider Man et Iron Man — il porte lui-même ses messages, en se montrant avec un gros « P » sur son tee-shirt.

« Nous devrions être comme des fleurs »

« Nous devrions être comme des fleurs et des plantes et ne pas nous battre les uns contre les autres », estime ce « héros » en herbe qui poste régulièrement des messages sur Facebook. « Nous devrions tous répandre le parfum de la paix et rendre cette planète un peu plus digne, où les enfants peuvent vivre », confie le jeune pakistanais à Asianews. Du haut de ses six ans, Gabriel vous assure qui ne se lassera jamais de faire circuler des nouvelles de paix dans le monde entier.

À ses côtés, son père, Rojar Noor Alam, fier de l’initiative de son petit garçon. « C’est un plaisir, un honneur pour moi, et j’espère que son message se répandra dans le monde ». Ce papa n’en revient toujours pas de voir un si petit garçon, « son » petit garçon, « lever la voix pour une cause si importante ». Il rêve de voir d’autres petites filles et petits garçons le rejoindre dans son action. Et il a bon espoir car, pour un grand nombre de ses camarades de classe, ses profs et ses amis du quartier où il vit, son fils est déjà « une source d’inspiration » pour eux. Les petits musulmans aussi ? Gabriel n’a pas de retour mais il espère en avoir car, dit-il, « mon père me conseille toujours de penser positivement ».

Comme Jésus

Dans ses petites vidéos, le « Peace Boy » s’inspire de Jésus : « Je pense que c’est un modèle de comportement », souligne-t-il, parce que c’est « le Prince de la paix ». Et de confier alors à ses intervieweurs qu’il prie tous les jours avec sa famille. Sa famille lui enseigne la Bonne Nouvelle, et lui, il tâche de suivre Jésus dans sa vie.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]