Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Wakery, de l’exil à la haute couture

MALI WAKERY
Partager

Arrivé en France au printemps 2016, ce jeune Malien a connu l'exil avant d'être reconnu pour ses talents de couture. Aujourd'hui, à 16 ans, il se prépare à intégrer une prestigieuse école de mode à Paris. Grâce notamment à la générosité de nombreux donateurs.

En octobre 2015, âgé de 14 ans, Wakery perd son père, décédé brutalement. L’adolescent quitte le Mali et connaît alors les affres de l’exil, puis il arrive en France le 29 mars 2016. Étant donné son jeune âge, il est accueilli dans un foyer de Montélimar (Drôme). Au Mali, il avait été contraint de quitter l’école en raison de problèmes de santé. Là, on lui propose d’intégrer une classe de CAP en couture dans un lycée du département, à Pierrelatte.

Une créativité hors du commun

Très vite, ses professeurs remarquent sa créativité débordante en dessin et en couture. Loin de se contenter des devoirs qu’on lui propose, il ne cesse de créer. Il réalise notamment une robe ananas en s’inspirant de l’écorce de ce fruit, œuvre qui lui vaudra un prix du travail manuel et qui fera l’admiration de ses maîtres. Il multiplie les stages et gagne la reconnaissance de ses tuteurs. Il fait notamment un stage dans les ateliers de confection de l’opéra d’Avignon. Les professionnels qui le côtoient louent la rigueur et la détermination de ce jeune qui allie dans son travail maîtrise technique et créativité.

France Bleu rapporte qu’on lui propose finalement d’intégrer un CAP en alternance entre l’opéra d’Avignon et l’école de la chambre syndicale de la couture à Paris. Seul bémol : les voyages entre Paris et Avignon sont coûteux et Wakery ne pourra pas les assumer financièrement. Une cagnotte en ligne est lancée afin de l’aider. Aujourd’hui, grâce à la générosité des donateurs, les déplacements pour sa première année d’étude sont déjà financés.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.