Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Fumer est-il un péché ?

CIGARETTE SMOKE
Mathew MacQuarrie I Unsplash
Partager

En ce 31 mai, journée mondiale sans tabac, Aleteia offre aux fumeurs une blague inspirante et une prière efficace pour se défaire de la dépendance à la cigarette.

Fumer n’est pas en soi peccamineux. En revanche, l’attachement excessif à la cigarette est notoirement nuisible. Fumer fait donc partie des excès énoncés dans le catéchisme de l’Église catholique qui portent atteinte à la dignité de la santé et donc à la dignité des personnes. La vie et la santé physique étant des biens précieux confiés par Dieu, le chrétien est donc appelé à en prendre soin raisonnablement. C’est-à-dire en tenant compte des réelles nécessités et du bien d’autrui. Et la cigarette, on le sait, est nocive, voire mortelle, pour le fumeur et pour son entourage. Et puis c’est le type d’attachement qui nuit aux qualités même de la nature humaine que le chrétien est appelé à préserver.

La vertu de tempérance, l’une des quatre vertus cardinales — avec la justice, la prudence et la force — joue un rôle charnière dans l’action humaine. C’est elle qui maintient les désirs dans les limites du raisonnable. « Cette vertu dispose à éviter toutes les sortes d’excès, l’abus de la table, de l’alcool, du tabac et des médicaments » (art.2290). Et comme elle est liée aux autres vertus, elle peut les faire vaciller, entrainant alors une situation en chaine où il devient de plus en plus difficile de trouver la force à surmonter cette faiblesse humaine.

Pour les fumeurs impénitents

Mais une fois encore c’est sans compter sur la force de la prière pour réellement changer le cours des choses. N’est-elle pas faite pour qui sont sans force justement ? Attention il ne s’agit pas de prier en fumant, qui enlèverait toute la portée de notre prière, comme le montre cette histoire de deux « fumeurs impénitents », un jésuite et un dominicain :

« Un jésuite et un dominicain provenant de deux curies différentes se rencontrent dans le même couvent pour une retraite spirituelle. Tous deux sont deux gros fumeurs. Ils ne se connaissent pas. Le premier jour, en passant sous le cloître, bréviaire à la main, le dominicain voit le jésuite tirer sur sa cigarette pendant qu’il lit. Lui aussi prie et lit mais de l’autre côté du cloitre. Le dominicain, qui s’était vu interdit de fumer par le prieur, se demande pourquoi le jésuite, lui, fume si tranquillement. Le deuxième jour, nerveux et les joues rouges par manque de nicotine, le dominicain accélère le pas pour rejoindre le jésuite. Il aspire à pleins poumons la fumée qui s’échappe de la cigarette du jésuite et lui demande : “Mais le prieur, t’a autorisé à fumer ?” Et le jésuite : “Bien sûr !”. Le dominicain : “Et alors pourquoi pas moi ?” le jésuite : “Mais toi, que lui as-tu demandé ?” Le dominicain : “Et bien, je lui ai demandé si, pendant la prière je pouvais fumer… et il m’a dit non !!!” Et le jésuite : “C’est là l’erreur, en effet moi je lui ai demandé si pendant que je fumais je pouvais aussi prier…” »

Pour arrêter le tabac et s’y tenir, le secret est d’invoquer quelques saints protecteurs, comme saint Jean-Baptiste, qui a conduit une vie de prière et d’abstinence, loin de toute nécessité matérielle, ou de faire une neuvaine à Dieu en utilisant le chapelet comme « épée contre l’ennemi ». Pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui, en cette journée mondiale sans tabac, avec cette prière  :

Prière de guérison d’une addiction

Seigneur Jésus, toi qui es le Bon Berger,
Tu recherches la brebis égarée.
Tu es venu appeler les malades et les pécheurs.
Et donc moi aussi, qui suis malade de cette addiction à la cigarette,
Aujourd’hui, je crie vers Toi !
Prends pitié de moi Seigneur,
rends-moi libre !
Tu m’appelles à la conversion.
Je décide aujourd’hui de faire Ta volonté, mais vois, Seigneur, je suis pauvre et faible.
Aide-moi à vivre libre de toute dépendance
et à témoigner de ma libération par mon sourire.
Donne-moi une vie heureuse et utile au service de mes frères.
Vierge Marie, mère du Sauveur, saint Jean-Baptiste, priez pour moi.
Merci Jésus-Christ de répondre à ma prière.
Amen

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]