Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vatican : Mgr Becciu désormais en charge des béatifications et des canonisations

© Antoine Mekary/ALETEIA
7 avril 2017 : Mgr. Angelo Becciu s'exprime durant la via Crucis pour les femmes crucifiées, sauvées de la prostitution, organisées par la communauté du pape Jean XXIII et le diocèse de Rome.
Partager

Double surprise en six jours pour Mgr Giovanni Angelo Becciu. Cet italien jusqu’alors substitut aux Affaires générales de la Secrétairerie d’État va être créé cardinal en juin prochain et le Vatican a indiqué qu'il serait bientôt nommé préfet de la congrégation pour les causes des saints.

Il figure parmi les quatorze nouveaux cardinaux qui recevront la barrette et leur titre le 29 juin prochain. Moins d’une semaine après, Mgr Giovanni Angelo Becciu s’est vu annoncer une deuxième nomination, celle de préfet à la tête de la congrégation pour les causes des saints. Il doit prendre possession de sa nouvelle charge à la fin du mois d’août. Il garde néanmoins sa fonction de « représentant spécial » du Pape auprès de l’Ordre de Malte. Mission visant à stimuler « le renouveau spirituel et moral » de l’institution.

En tant que substitut de la Secrétairerie d’État depuis 2011, Mgr Becciu joue un rôle essentiel dans le gouvernement actuel de l’Église. Souvent considéré comme le ministre de l’intérieur, il est l’un des intermédiaires entre les différents organes de la Curie et le souverain pontife. Il a également en charge l’administration de la Secrétairerie d’État.

Né en Sardaigne en 1948, il a été ordonné prêtre en 1972 puis a poursuivi sa formation à l′école pontificale ecclésiastique. Il est ainsi entré dans les services diplomatiques du Saint-Siège en 1984. Outre les nonciatures où il a exercé comme la France, la République centrafricaine, le Soudan, le Royaume-Uni ou les États-Unis, il a été nonce apostolique en Angola et à Cuba, avant de rejoindre les Affaires générales en 2011. Au dicastère chargé des causes des saints, le futur cardinal succèdera au cardinal Angelo Amato, âgé de 79 ans, à ce poste depuis 2008.

Mgr Becciu est également un proche du mouvement italien des Focolari, à l’instar du cardinal João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique depuis 2011. Cette proximité avec le mouvement fondé par Chiara Lubich, constaté à divers niveaux de la diplomatie vaticane ou à des postes-clefs de la curie romaine, date de l’époque de Jean Paul II. Elle semble poursuivre avec le pape François qui reconnait « une harmonie entre le Vatican et le charisme des Focolari ». Harmonie qu’il a souligné lors de sa rencontre avec la communauté à Loppiano, près de Florence, le 10 mai dernier.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]