Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Un mariage décalé avec un prestataire singulier

By Andrii Kobryn | Shutterstock
Partager

Food truck, troupe de théâtre ou atelier couronnes de fleurs… L’imagination n’a pas de limite pour apporter une originalité à son mariage.

Dans l’air du temps, l’originalité est souvent recherchée pour un mariage. Afin de se démarquer, les futurs époux optent pour un traiteur ou une animation décalés pour surprendre les invités. Au risque parfois de s’égarer… Car pour surprendre les invités et créer un mariage hors du commun, il n’est pas toujours simple de trouver le prestataire qui répond aux critères souhaités.

Privilégier le bouche-à-oreille

« Comme pour l’ensemble des prestataires, des plus classiques aux plus rares, le mieux est de se fier au bouche à oreille, note Églantine, wedding planner. On essaye de faire une petite enquête auprès de son entourage, famille, amis ou collègues pour savoir si quelqu’un a assisté à un mariage avec un super photobooth, un bon food truck, etc. Dans cette recherche, les réseaux sociaux sont un vrai atout pour lancer une bouteille à la mer. » Autre démarche, on peut aussi faire confiance à l’un des professionnels déjà validé pour le mariage. « Il est aussi tout à fait possible de demander, par exemple, à son traiteur s’il connaît quelqu’un, poursuit Églantine. Avec plusieurs dizaines de mariages par an, il peut établir une liste de bons ou mauvais prestataires avec un retour objectif sur ses compétences. »

Il est primordial d’établir un premier contact avec la personne. « Le feeling et la rencontre sont obligatoires, précise Églantine. En contactant le professionnel, on lui demande ses références, si c’est son activité principale, si on peut assister éventuellement à l’une de des représentations. Et si l’impression n’est pas bonne, il faut se faire confiance. »

Opter pour une prestation qui nous ressemble

Faire appel à un prestataire original et décalé apporte une autre saveur à un mariage. Le choix doit être cohérent avec la cérémonie et le couple. « La prestation ne sort pas de nulle part…, confirme la wedding planner. C’est quelque chose qui ressemble au couple et à son entourage, comme un clin d’œil à l’histoire des futurs mariés. C’est aussi peut-être l’occasion de faire un cadeau aux témoins ou aux parents. S’ils adorent le jazz, une chanteuse à l’apéritif offre un sublime moment. »

Le lieu ou le thème du mariage peut aussi être un point de départ pour ses recherches. « La prestation est en adéquation avec le style de la réception et la dynamique du mariage, poursuit Églantine. Par exemple, dans un esprit bohème, on peut organiser un atelier couronnes de fleurs où les invités peuvent réaliser leurs propres créations. Au bord de mer, l’animation se tourne vers la pêche ou l’ouverture d’huîtres… Les possibilités sont infinies. »

© Eliza Szablinska / Unsplash

Le food truck et le photobooth, des incontournables

Encore méconnus il y a quelques années, le food truck, ce camion guinguette qui propose une restauration nomade, ou le photobooth, cabine où l’on peut se prendre en photo avec un décor ou non, sont désormais souvent retenus. « Très pratique et économique pour le lendemain, le food truck est aussi sympa pour le jour J, note Églantine. Certains prestataires proposent de préparer, par exemple, des grillades en direct dans une belle remorque design. Le traiteur devient une animation à part entière. »

Afin d’avoir plein de souvenirs de la réception, le photobooth promet aussi de bons moments aux invités lors du mariage. « Tout le monde adore ! », confirme la wedding planner. « On récupère les photos tout de suite, on peut aussi les conserver pour le livre d’or en ajoutant un petit mot. Il est judicieux de se renseigner auprès du photographe du mariage pour savoir s’il propose aussi cette prestation. »

Prévoir un budget dédié à la prestation

Au risque d’avoir une déception, il est nécessaire d’accorder un budget adapté au type de prestation, même si elle est considérée comme un bonus. « L’animation n’étant pas toujours prévue aux prémices de l’organisation, elle augmente souvent l’enveloppe du mariage », souligne Églantine. Néanmoins le tarif correspond à une prestation. Un feu d’artifice, un spectacle ou un atelier représente un budget. S’il est bradé, ce n’est pas très bon signe et doit susciter une certaine méfiance.

Certaines animations représentent un risque avec une part d’imprévus et de surprises, bonnes ou mauvaises. « Selon les envies des futurs mariés, les animations demandent plus ou moins de matériel, avec un risque éventuel à considérer, prévient Églantine. D’un simple magicien à un artificier, il est nécessaire de se poser les bonnes questions pour s’assurer de la qualité de la performance. Et de toujours faire appel à un prestataire déclaré, avec une responsabilité civile professionnelle qui assure les petits et les gros accidents. »

Prendre en compte la réalité des faits

Un lâcher de colombes ou un bar à tatouages, les idées n’ont pas de limite pour apporter un zeste d’originalité à un mariage. Avant de se lancer, la prestation doit être considérée avec un peu de recul pour être appréciée à sa juste valeur. « Certaines animations peuvent surprendre et même choquer les invités, assure la wedding planner. Si d’aventure on de bons copains vegan, pas sûr qu’ils apprécient l’animation grillades ! Si la famille est sensible au respect de l’environnement, un lâcher de lanternes n’est pas du meilleur goût non plus. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]