Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

La plaque militaire d’un soldat américain rentre au bercail

RICHARD WALLACE

France3 Régions

Domitille Farret d'Astiès - publié le 22/05/18

En juin 2016, un ancien militaire des Côtes d'Armor a déterré la plaque militaire d'un soldat américain disparu durant la seconde guerre mondiale. Il s'apprête à la rendre en mains propres à sa famille, qui réside dans le Nebraska (États-Unis).

Guénolé Le Moal, 48 ans et habitant des Côtes-d’Armor, est passionné par la seconde guerre mondiale. Et pour cause, cet agent communal est un ancien militaire. En juin 2016, il faisait des fouilles à l’aide d’un détecteur de métaux dans la forêt de Miniac-Morvan (Ille-et-Vilaine). Le site avait en effet accueilli un hôpital militaire durant les combats pour la libération de Saint-Malo de 1944. L’investigateur a alors fait une belle trouvaille : un bracelet sur lequel on pouvait lire « Richard R Wallace 37466126 ». L’objet a inévitablement suscité sa curiosité.


FRANCIS SAMPSON

Lire aussi :
L’incroyable histoire du père Sam, aumônier du Jour J, sauveteur du « vrai » soldat Ryan

L’ancien militaire s’envole pour les États-Unis afin de rendre le bracelet à la famille

Après moult recherches, il a pu retrouver les traces du GI auquel appartenait cette plaque. Le 8 août 1944, ce fantassin, « célibataire et garçon de ferme« , avait été blessé lors de l’attaque de la Montagne Saint-Joseph, avant de décéder à Miniac-Morvan deux jours plus tard. Sa mère avait pu faire rapatrier son corps à Ravenna, dans le Nebraska, quatre ans après.

Fort de sa découverte, Guénolé Le Moal a pu entrer en contact avec la famille du soldat disparu. L’histoire a fait du bruit outre-Atlantique et l’ancien militaire breton a été invité à participer à une cérémonie officielle lors du Memorial Day qui aura lieu le 28 mai prochain. L’occasion pour Guénolé Le Moal de s’envoler pour les États-Unis afin de rendre en mains propres le bracelet du soldat disparu à sa famille.

Tags:
Seconde Guerre mondiale
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement