Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

La plaque militaire d’un soldat américain rentre au bercail

RICHARD WALLACE
Partager

En juin 2016, un ancien militaire des Côtes d'Armor a déterré la plaque militaire d'un soldat américain disparu durant la seconde guerre mondiale. Il s'apprête à la rendre en mains propres à sa famille, qui réside dans le Nebraska (États-Unis).

Guénolé Le Moal, 48 ans et habitant des Côtes-d’Armor, est passionné par la seconde guerre mondiale. Et pour cause, cet agent communal est un ancien militaire. En juin 2016, il faisait des fouilles à l’aide d’un détecteur de métaux dans la forêt de Miniac-Morvan (Ille-et-Vilaine). Le site avait en effet accueilli un hôpital militaire durant les combats pour la libération de Saint-Malo de 1944. L’investigateur a alors fait une belle trouvaille : un bracelet sur lequel on pouvait lire « Richard R Wallace 37466126 ». L’objet a inévitablement suscité sa curiosité.

L’ancien militaire s’envole pour les États-Unis afin de rendre le bracelet à la famille

Après moult recherches, il a pu retrouver les traces du GI auquel appartenait cette plaque. Le 8 août 1944, ce fantassin, « célibataire et garçon de ferme« , avait été blessé lors de l’attaque de la Montagne Saint-Joseph, avant de décéder à Miniac-Morvan deux jours plus tard. Sa mère avait pu faire rapatrier son corps à Ravenna, dans le Nebraska, quatre ans après.

Fort de sa découverte, Guénolé Le Moal a pu entrer en contact avec la famille du soldat disparu. L’histoire a fait du bruit outre-Atlantique et l’ancien militaire breton a été invité à participer à une cérémonie officielle lors du Memorial Day qui aura lieu le 28 mai prochain. L’occasion pour Guénolé Le Moal de s’envoler pour les États-Unis afin de rendre en mains propres le bracelet du soldat disparu à sa famille.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]