Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ces expressions qui ont une origine biblique : « Ni chaud ni froid »

WOMAN YOUNG EXPRESSIONS
By WAYHOME studio | Shutterstock
Partager

Découvrez ces expressions que nous utilisons depuis notre plus jeune âge. Certaines ont tellement imprégné notre culture qu’on ne soupçonne pas qu’elles puissent avoir une origine biblique.

Ni chaud ni froid

Cette expression, qui traduit la tiédeur et l’indifférence, nous vient de l’un des livres les plus mystérieux, complexes et puissants de la Bible : le Livre de l’Apocalypse. Écrit par l’apôtre Jean, le texte s’adresse à sept Églises d’Asie Mineure pour les exhorter à se ressaisir et redonner de l’ardeur à une foi qui semble s’affadir et manque de conviction.

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (Ap 3, 16)

Ce passage est destiné à la communauté de Laodicée, ville d’Asie Mineure considérable par sa population et son commerce, que son opulence matérielle a éloignée de Dieu. Le ton est dur et le jugement peut sembler sévère, mais comme le souligne le pape François dans l’une de ses homélies, l’état d’esprit dans lequel vivent les habitants de Laodicée, cette tiédeur, « est un état de péché ».

Et c’est vrai qu’il peut être bien tentant de s’installer dans une sorte de « train-train » ou de confort religieux, d’aller à la messe le dimanche, de prier un peu et puis… c’est tout ! Certes, il n’est peut-être pas toujours facile d’être chrétien dans nos sociétés actuelles qui manquent de spiritualité et tournent régulièrement la religion en dérision. Il n’est peut-être pas toujours facile non plus de choisir un chemin exigeant alors qu’il y a tout juste 50 ans, le maître-mot était « il est interdit d’interdire ». Mais tomber dans cette « commodité spirituelle » sans réellement vivre la foi de l’intérieur de notre être nous éloigne de Dieu, c’est pourquoi « nous devons sans cesse penser à nous convertir pour être de vrais chrétiens », met en garde le Pape, et passer ainsi de la tiédeur à la ferveur, sans demi-mesure.

Ce verset de l’Apocalypse est à rapprocher du texte de saint Matthieu : Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. (Mt 12, 30)

L’Apocalypse, message d’espérance

Selon la tradition, c’est à saint Jean, le disciple que Jésus aimait, qu’a été donné par le Christ la bouleversante révélation de l’Apocalypse. En l’an 36, lorsque Pilate est rappelé définitivement par l’empereur Tibère, la vacance du pouvoir romain favorise la persécution progressive des chrétiens par les juifs. Au moment où la situation devient dangereuse, Jean part alors avec Marie, la mère du Seigneur, vers l’Asie Mineure qui, depuis les années 50, a été évangélisée par les voyages successifs de saint Paul à partir d’Éphèse. Là, ils vivent une vie de prière et de contemplation.

Retrouvez la maison où la Vierge Marie et Jean auraient vécu après la crucifixion

À 85 ans, saint Jean est le dernier apôtre vivant sur la terre. Envoyé en exil sur l’île grecque de Patmos par l’empereur Domitien car il refuse de le vénérer, il y écrit le texte de l’Apocalypse qui se présente comme une révélation (Apocalypse signifie révélation, dévoilement en grec) du combat entre le bien et le mal, un combat qui semble perdu d’avance en raison de l’opposition des hommes et du diable mais qui, au bout du compte, finit bien ! Visant à redonner courage aux chrétiens persécutés, c’est donc un véritable message d’Espérance contrairement à l’idée communément répandue d’une Apocalypse synonyme de destruction et de fin du monde que certains aiment à prédire régulièrement.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]