Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pentecôte : laissez passer le don de conseil !

WOMAN SADNESS
Partager

C’est une semaine unique qui s’écoule, un temps rythmé par deux fêtes : l’Ascension et la Pentecôte. Neuf jours pendant lesquels l’Église propose de se préparer à recevoir les dons du Saint-Esprit. Aujourd’hui, revenons sur le don de conseil.

Nous avons souvent besoin de conseils avant de prendre une décision ou de faire un choix. Qui, mieux que l’Esprit saint peut nous prodiguer un tel don ? Le don de conseil permet de choisir constamment les moyens les mieux appropriés et de discerner, dans les occasions difficiles, ce qu’il faut faire pour avancer dans la foi.

Nous pouvons tout d’abord rendre grâce pour les conseils précieux que le Saint-Esprit nous a donnés jusqu’à ce jour. Remercions Le pour les personnes mises sur notre route au moment où nous avions un choix à poser. À travers le don de conseil, indique le pape François, « c’est Dieu lui-même, avec son Esprit, qui illumine notre cœur, de manière à nous faire comprendre la juste manière de parler et de se comporter et le chemin à suivre ».

Le laisser passer en premier

Le coach Aubry Piérens, avait témoigné qu’avant d’entrer en salle de réunion, il faisait toujours un pas en arrière en disant à l’Esprit saint : « Après toi ». Il Le laissait ainsi le guider dans ses discussions, négociations et décisions.

Pour le pape François, « Au moment où nous accueillons l’Esprit saint et le recevons dans notre cœur, Il commence immédiatement à nous rendre sensibles à sa voix et à orienter nos pensées, nos sentiments et nos intentions selon le cœur de Dieu. Dans le même temps, il nous conduit à porter toujours plus notre regard intérieur sur Jésus, comme modèle de notre manière d’agir et de nous mettre en relation avec Dieu le Père et avec nos frères ».

Le don de conseil des parents

Comment conserver ce don ? Par la prière. Par exemple, en disant : « Seigneur, aide moi, conseille-moi, guide moi ». Grâce à ces temps de cœur à cœur avec le Seigneur, grâce aussi à l’écoute de Sa Parole, nous mettons de côté notre égoïsme, nos préjugés et nous nous laissons grandir intérieurement.

Le Saint-Père avait raconté une petite histoire au début de son pontificat. Une maman s’était trouvée démunie face aux problèmes auxquels était confronté son fils. Elle lui avait simplement dit : « Va demander à la Sainte Vierge ce qu’il faut faire ». Le jeune homme avait alors prié la Vierge Marie et avait senti ce qu’il fallait faire, étape après étape. La Mère avait, dans cette situation, mis en pratique ce don de conseil. Et c’est souvent le cas pour les parents : ils ont ce don, ils savent ce qui est bon pour leur enfant. Ce don est un don de Dieu.

Que dire ? Que faire ?

Il suffit juste de faire confiance à l’Esprit saint et de le laisser nous conseiller. Ainsi, cette parole du Christ à ses disciples sera toujours actuelle : « Ne cherchez pas avec inquiétude comment parler ou ce que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné sur le moment, car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit de votre Père qui parlera en vous » (Mt 10, 19-20). Cela nous fait penser au procès de Jeanne d’Arc, vous ne trouvez pas ? À chaque fois, cette sainte a eu la réponse adéquate pour ses juges et ce, malgré les pièges qu’ils lui tendaient.

Le pape François nous encourage ainsi : « Que l’Esprit puisse toujours donner cette certitude à notre cœur et nous combler ainsi de son réconfort et de sa paix! »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]