Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Cette scène a ému toute la Pologne. Découvrez pourquoi

Fleurs pour une vielle dame
Partager
Commenter

La scène se passe début mai dans une rue de Cracovie, en Pologne. "Combien coûte ce beau bouquet ?", demande un jeune homme à une vieille dame. Le début d'une touchante histoire qui a ému toute la Pologne.

Un matin du mois de mai, un jeune Polonais, Mateusz Kaszela passe devant une vieille dame installée près d’un arrêt de bus. Il la voit avec son seau rempli de petits bouquets de muguets et de tulipes. Elle a le regard fatigué et un peu perdu. Mateusz est touché par sa fragilité et il lui vient alors une idée. Il engage la conversation par une simple question. Sans savoir que celle-ci aurait des conséquences dans tout le pays.

– Combien coûtent ces beaux bouquets ?
– 5 zloties (1,2 euros), lui répond-elle.
– Selon vous, lequel est le plus beau ?
– Monsieur, je les ai tous fait moi même !
– Mais alors lequel préférez-vous ?

Elle regarde chaque bouquet avec attention, hésite un moment. Finalement, elle en choisi un, celui qui semblait enfoui au fond du seau, qu’elle sort de l’eau.

– Oui, c’est celui-là le plus beau, affirme-t-elle.
– Madame, quel est votre prénom ?
– Mon prénom à moi ? Demande t-elle surprise et confuse. Je m’appelle Maria.
– Alors ce bouquet est pour vous, Maria.
– Oh Seigneur, ah non, je ne peux pas l’accepter !
– Si, si vous pouvez. Il est pour vous. Seulement je voudrais que vous me souriez !

Toute émue et souriante, Maria accepte les fleurs et la photo. Elle se demande comment remercier le jeune homme pour son geste inhabituel. Elle lui promet de prier pour lui.

Mateusz va tout de suite poster la photo sur les réseaux sociaux et l’accompagne de ce commentaire suivant : « Mon cœur brûle de joie. Je n’oublierai jamais ce sourire de Maria. Il me comble de bonheur. Le vrai bonheur. N’oubliez pas de penser à ces centaines de personnes âgées qui essaient de s’en sortir comme elles peuvent, en vendant des fleurs ou des légumes. »

Maria aux brins de muguets

Le post de Mateusz a suscité une belle vague d’émotion dans le pays. Rapidement, « Maria aux brins de muguets » est devenue une héroïne bien au-delà de Cracovie, dans toute la Pologne ! À leur tour, d’innombrables internautes ont commencé à partager des histoires semblables à celle de Mateusz et de Maria. Des scènes de rue, racontant de multiples gestes de gentillesse et d’attention envers les personnes âgées obligées de travailler pour joindre les deux bouts.

« La miséricorde de Dieu passe par les petits gestes quotidiens », disait le pape François au cours d’une audience à Rome le 12 octobre 2016, alors que le Jubilé de la Miséricorde touchait à sa fin. Nul doute que ces gestes simples et humbles, ceux de Mateusz et de Maria, leur ont rapporté infiniment plus de joies que bien des efforts que nous dispersons à tous vents. Alors, à quand notre prochain geste gratuit ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]