Aleteia
Mardi 20 octobre |
Sainte Adeline
Actualités

Iran-Israël : « Bien distinguer la réalité et la médiatisation de la réalité »

ISRAELI FLAG

JALAA MAREY / AFP

Agnès Pinard Legry - Publié le 11/05/18

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Israël a mené des dizaines de raids aériens meurtriers contre des cibles présentées comme iraniennes en Syrie voisine, affirmant riposter à des tirs de roquettes attribués à l’Iran sur le plateau du Golan, territoire syrien annexé par Israël. Éclairage.

Inquiétude légitime ou inquiétude mise en scène ? Après le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire, l’Iran est à nouveau au cœur des préoccupations internationales. Dans la nuit de mercredi à jeudi 10 mai, l’armée israélienne a frappé des dizaines de cibles militaires iraniennes en Syrie en représailles à des tirs de roquettes attribués à l’Iran sur ses positions dans le Golan, un territoire syrien annexé par Israël.


PRESIDENT TRUMP,NATIONAL PRAYER BREAKFAST

Lire aussi :
Iran : beaucoup de bruit pour rien

Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien, a affirmé que l’Iran avait franchi une « ligne rouge ». Le président iranien Hassan Rohani a de son côté indiqué que son pays ne voulait pas de « nouvelles tensions » au Moyen-Orient tout en soulignant que « l’Iran a toujours cherché à faire baisser les tensions ». Le président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement iranien, Allaeddine Boroujerdi, en déplacement à Lisbonne, a lui estimé que « le principal objectif de ces attaques, soutenues par les États-Unis, est de dévier l’attention de l’opinion publique du comportement du président américain, de sa décision de sortir de l’accord » sur le nucléaire iranien.




Lire aussi :
Accord sur le nucléaire iranien : vers un front uni contre Daesh ?

Qu’en est-il réellement ? « Il y a un jeu de mimétisme entre l’Iran et Israël. Les deux pays se comportent comme des jumeaux car ce sont des centres créatifs, poétiques… qui ont conquis le monde par ces biais-là, explique à Aleteia Thomas Flichy, agrégé d’histoire, docteur en droit et membre de l’Institute of World Politics. Sur la question du nucléaire, il ne faut ainsi pas oublier qu’Israël « est arrivé en possession du nucléaire clandestinement, sans aucune permission internationale ». Historiquement, ces deux pays ont été très proches , « mais depuis la révolution islamique, l’Iran et Israël se font la guerre par procuration en différents endroits du globe : le Yémen, la Syrie, face à l’État islamique… ».




Lire aussi :
Syrie : Quelle convergence entre l’Iran et la Russie ?

Selon lui, les tensions entre les deux pays existent depuis des années et cet événement, qualifié par plusieurs observateurs d’« escalade militaire », n’est pas synonyme d’action « inédite ». « Il faut bien distinguer la réalité et la médiatisation de la réalité, prévient-il. Certes, les tensions sont plus vives que d’habitudes car Israël a pris prétexte du retrait américain pour pousser son avantage mais il ne s’agit certainement pas d’une déclaration de guerre ».

Plus globalement, « Israël a intérêt à la plus grande instabilité dans son environnement proche, détaille Thomas Flichy. Son intérêt est de fractionner son environnement en micro-communautés rivales afin de pouvoir peser plus lourdement dans les rapports ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
iranisrael
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Agnès Pinard Legry
Avec le couvre-feu à 21h, les paroisses contr...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
MORNING
Cerith Gardiner
Dix paroles inspirantes pour commencer sa jou...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement