Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconActualités
line break icon

Marin va essayer de pardonner à son agresseur

MARIN LYON FRANCE JUSTICE

JEFF PACHOUD / AFP

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 04/05/18

Marin a fait face jeudi devant la cour d'assises des mineurs de Lyon à son agresseur, qui l'avait laissé pour mort pour avoir défendu un couple qui s'embrassait dans la rue. Leurs échanges, à huis-clos, ont bouleversé la salle, selon des témoins.

jeudi, il est arrivé au tribunal au bras de sa mère. Dix-huit mois après le drame, Marin garde encore de lourdes séquelles de son agression le 11 novembre 2016. Ce jour-là, un couple s’embrasse devant la gare Part-Dieu. Pris à partie par un jeune, Marin intervient. S’ensuit une altercation, puis un peu plus tard, alors que Marin a pris place dans le bus, son agresseur lui assène trois violents coups à la tête avec une béquille. Depuis, Marin a subi quatre opérations du cerveau et a passé de longs mois en centre de rééducation.

Hier, jeudi 3 mai, Marin a pu échanger de vive voix avec son bourreau. Le procès se tenant à huis-clos, c’est Maître Frédéric Doyez, l’un des avocats de Marin, qui a évoqué auprès de la presse la teneur de leur dialogue. Il a notamment décrit un moment « d’extrême émotion et d’une profondeur absolue » entre les deux jeunes. « C’était un dialogue entre eux, un dialogue comme on peut en avoir quand on a 20 ans. Et qu’on est lié par un drame. L’un étant l’auteur de ce drame et l’autre la victime. […] Ils se sont parlés, ils se sont tutoyés, en s’appelant par leurs prénoms ».

https://twitter.com/VanderlyndenCam/status/992286450384162816




Lire aussi :
Le jeune Marin revient sur sa rencontre avec le pape François

« Un moment qui nous a tous envahis »

À l’audience, Marin, 21 ans, a décrit à l’accusé quelle était sa vie depuis ce 11 novembre 2016. Il lui a dit « qu’il essayerait de lui pardonner, lui a demandé de changer, d’évoluer en prison. En effet, « ce gamin ressortira de prison de toute façon un jour et il faudra qu’il soit différent, pour la société et pour lui » a raconté sa mère, Audrey, au micro d’Europe 1. Cette femme d’une quarantaine d’années a dû quitter son travail après l’agression de son fils afin d’être disponible pour sa rééducation.

Le coupable, lui, n’a pas formulé d’excuses formelles, il semblait abasourdi. Mais pour la première fois depuis le début du procès, il a fait comme un « aveu », quelque chose qui sonnait comme « j’ai détruit ta vie », a souligné Maître Frédéric Doyez. L’agresseur du jeune Marin a finalement été condamné vendredi à sept ans et demi de prison alors qu’il encourait quinze ans de réclusion. C’est d’ailleurs ce qu’avaient réclamé l’avocat général et les parties civiles.

Tags:
justiceLyon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement