Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un son et lumière hors norme pour la cathédrale de Reims

Notre Dame Cathedral Reims
SOBERKA RICHARD / HEMIS.FR / HEMIS / AFP
Partager

La société québécoise "Moment Factory" a été choisie par la ville de Reims pour créer son prochain spectacle audiovisuel immersif. Un son et lumière qui promet d'être exceptionnel.

Il y a 25 ans, la ville de Reims créait son tout premier spectacle de son et lumière. En 2011, pour les 800 ans de la cathédrale, un nouveau spectacle était réalisé par Skertzò. Un succès immédiat ! Plus d’un million de spectateurs se sont déplacés jusqu’à aujourd’hui pour découvrir l’incroyable mise en lumière « Rêve de couleur », donnée chaque année sur les murs de la cathédrale.

Un nouveau spectacle plus immersif

Fort de ce succès, la ville a décidé d’offrir un nouveau spectacle encore plus grandiose. Pour cela, la municipalité a fait appel au leader mondial de production d’environnements immersifs : la société québecoise Moment Factory. Celle-ci a déjà œuvré à la mise en lumière de grands édifices comme la Sagrada Familia de Barcelone et a organisé de grands shows connus dans le monde entier comme le Super Bowl américain. Rien que ça. « Rêve de couleurs avait su être innovant en 2011, Reims doit rester une référence en la matière avec un spectacle qui contribuera au rayonnement de l’identité rémoise », a déclaré Arnaud Robinet, maire de Reims, sur le site de la ville.

Hommage à la cité des sacres

Cité des sacres, la ville de Reims souhaite valoriser de manière spectaculaire ses grands édifices classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Six créations audiovisuelles vont illuminer, tour à tour, les façades et l’intérieur de la cathédrale ainsi que la basilique Saint-Remi. Les effets seront encore plus incroyables que les années précédentes, l’objectif étant de réaliser une dimension immersive inédite. Avec ses spectacles numériques célèbres, nul doute que Moment Factory saura mettre en lumière la cité des rois de France.

Le précédent spectacle, en lien direct avec l’histoire de la cathédrale, avait la volonté de retracer la construction de l’édifice pour rendre hommage aux grands bâtisseurs du Moyen Âge. Avec une précision extrême, l’animation de la façade, au moyen d’une multitude de couleurs, a permis aux spectateurs de visualiser les couleurs d’origine de la cathédrale, jusqu’aux détails les plus infimes. Rose, vert, bleu, jaune… pendants quelques instants les sculptures ont pu retrouver les couleurs qui, autrefois, leur donnaient vie.

Patienter jusqu’à l’automne…

Le thème du prochain spectacle n’a pas encore été annoncé mais l’on sait que le scénario est déjà en cours d’écriture. C’est Franck Ferrand, historien français et journaliste sur Europe 1 qui assurera, en tant qu’expert, la cohérence du discours historique. Pour la musique, Moment Factory va collaborer avec un groupe de musique rémois, « The Shoes », spécialisé dans l’électro-rock.

En attendant ce nouveau spectacle, qui ne sera dévoilé qu’à l’automne prochain, les amateurs de son et lumière pourront continuer à admirer celui de Skertzò, visible pour la dernière fois du 30 mai au 31 août 2018.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]