Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Irlande du Nord bientôt majoritairement catholique ?

CHURCH NORTHERN IRELAND
By hecke61 | Shutterstock
Partager

Selon un démographe, il est probable qu’en 2021 les catholiques soient majoritaires au détriment des protestants en Irlande du Nord.

Et si pour le centenaire de l’Irlande du Nord les catholiques devenaient majoritaires ? C’est en tout cas ce qu’esquise l’universitaire Paul Nola, spécialiste reconnu des tendances sociales en Irlande du Nord auprès de la BBC. Une affirmation loin d’être anodine alors que le pays a été en proie par le passé à plusieurs décennies de conflit entre catholiques, généralement partisans d’une Irlande unifiée, et protestants, partisans d’une nation rattachée à la couronne d’Angleterre.

« Dans trois ans, nous nous retrouverons sans doute dans la situation ironique où, pour son centième anniversaire, l’Irlande du Nord abritera une majorité de catholiques », assure Paul Nolan. D’après lui, les derniers recensements traduisent cette dynamique démographique. Ainsi, en 2011 la population protestante était de 48%, contre 45% pour la population catholique. Or, depuis 2016, parmi les personnes en âge de travailler, 44% sont désormais catholique et 40% protestantes. Et si parmi les plus de 60 ans, les protestants sont toujours en large majorité avec 57% contre 35% pour les catholiques, parmi les écoliers, 51% sont catholiques contre 37% sont protestants.

Vers une Irlande réunifiée ?

Pour Paul Nolan, ni les unionistes, ni les partisans du rattachement à la couronne d’Angleterre n’ont à s’inquiéter d’une bascule sur le sort de l’Irlande du Nord. « Il n’est pas possible d’associer le fait d’être catholique à celui d’un soutien automatique à l’Irlande unie », précise le sociologue. Sur les 45% de personnes identifiées comme étant catholiques, seules 25% revendiquent une identité exclusivement irlandaise.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]