Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

8 façons d’occuper ses enfants un jour de pluie (sans allumer la télévision)

© Jordan Whitt / Unsplash
Partager

Préparer un gâteau ou réaliser un herbier, les idées sont nombreuses pour amuser les enfants un jour de pluie. Suivez huit activités simples et créatives à réaliser seul ou en famille !

À l’image d’un casse-tête pour les parents, il est souvent difficile de trouver une activité pour les enfants un jour de pluie. Quand tout le monde s’ennuie, les soucis commencent et la tension monte. Avec un peu d’imagination et d’inspiration, ces journées à la maison deviennent l’occasion de changer les habitudes et de découvrir de nouveaux horizons. Découvrez huit façons d’occuper les enfants à tout âge et de profiter d’un bon moment ensemble.

Cuisiner un bon gâteau

L’idée n’est pas forcément de faire des recettes compliquées ou des gâteaux dignes des plus grands pâtissiers. L’initiative des enfants prime, le lâcher prise des parents est nécessaire. Même s’il y a un peu trop de farine ou pas assez de beurre, l’essentiel est le toucher, de mettre les mains à la pâte, de sentir et de goûter. Après la cuisson, le gâteau est apprécié en famille avec un bon chocolat chaud.
Les recettes phares : le gâteau au chocolat et le gâteau au yaourt. 
Les livres pleins d’idées : La cuisine est un jeu d’enfant, par Michel Oliver (Plon), Le grand livre de cuisine des enfants, par Seymourina Cruse et Elisa Géhin (Thierry Magnier Eds)

Se balader sous la pluie

Un peu démotivant pour les parents, la pluie est pourtant appréciée par les enfants. Sauter dans les flaques, courir sous les gouttes et s’amuser des escargots et autres curiosités de la nature sont une façon de se régaler d’une balade (surtout à la campagne), même par mauvais temps.
Les accessoires indispensables : des bottes de pluie, un bon imperméable et une capuche.

Créer un arbre généalogique

En cherchant dans les tiroirs de vieilles photos, on s’installe sur une grande table pour réaliser un arbre généalogique. À l’aide de modèles trouvés sur internet ou selon sa propre inspiration, c’est une façon d’apprendre à ses enfants d’où l’on vient et d’expliquer les différents liens de parentés de chacun.
Les bons outils : une grande feuille à dessin, de la colle, des crayons de couleurs et des ciseaux.

Faire une grande fresque artistique

Des plus petits aux plus grands, les enfants s’amusent toujours beaucoup à peindre. Pour donner une autre dimension à l’œuvre d’art, on peut récupérer un drap inutilisé et le tendre sur un mur de la maison (en protégeant bien le support avec un plastique). Chacun peut ensuite laisser libre cours à son imagination, en peignant à l’aide de pinceaux ou, encore mieux, avec les mains. Au final, c’est une création familiale qui émerge.
Les bons outils : un vieux drap, de la peinture et une bâche pour protéger le mur et le sol.

Trier les petites affaires et les jouets

Comme on reporte sans cesse le grand tri, autant le faire un jour de pluie à la maison ! Avant de commencer à le faire, on prend le temps d’expliquer la démarche aux enfants. L’idée est de mettre de côté les jouets et les affaires dont on ne se sert plus pour les donner à des associations, par exemple. On ne se lance pas dans un rangement général de toute la maison mais on fait petit à petit, en donnant le droit à cinq vétos pour que les enfants puissent garder certaines choses sans tout conserver.
Les bonnes adresses : Pour donner, on peut se tourner vers le Secours Populaire, Emmaüs et la Croix Rouge, entre autres.

Reconstituer une scène de la Bible

À la façon d’une petite pièce de théâtre, chacun se glisse dans la peau de l’un des personnages de la Bible. Avec les moyens du bord, on pioche dans les armoires des parents et on se sert des éléments présents à la maison pour constituer un décor, à commencer par la nativité et bien d’autres. Les enfants peuvent aussi reproduire la scène avec leurs jouets, en imitant les animaux de l’Arche de Noé, par exemple. L’occasion de créer un beau spectacle à apprécier en famille.
Les pistes à explorer : Le site theatreevangelique.com propose plusieurs reconstitutions de récits bibliques.

Faire une session livres dans le lit de papa et maman

Lire des histoires est une façon de passer du temps en famille mais aussi d’apprendre certains mots, de découvrir plein de choses et de développer l’imagination. Peu importe l’âge des enfants, chacun choisit trois livres et tout le monde se blottit dans le lit sous une montagne de couvertures et s’installe confortablement sur une ribambelle d’oreillers. Les plus grands peuvent lire une histoire aux plus jeunes ou se laisser raconter l’histoire par l’un des parents.
Les bons livres : On choisit de préférence des histoires assez courtes, accessibles à tous, et pourquoi pas un livre sur les Saints comme L’alphabet des Saints (éditions Mame) ou la collection « Les grandes questions de Prune et Séraphin de Florian Thouret et Karine-Marie Amiot (éditions Mame)

Concevoir un herbier

En préparant l’ouvrage un peu en avance, les enfants partent en mission quelques jours en amont pour récupérer plusieurs feuilles de différents arbres. Une fois à la maison, lors d’un jour de pluie, ils mettent à plat sur une table toutes leurs trouvailles. Dans un grand cahier blanc, chaque feuille est consignée. On recherche ensuite ensemble le nom de l’arbre ou de la fleur et on l’inscrit à côté. Les plus créatifs peuvent même reproduire les contours, les couleurs et les dessins à la peinture ou au crayon.
Les pistes à explorer : Un petit tour sur internet ou Pinterest donne un aperçu de belles idées.

Tags:
enfant
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.