Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 19 mai |
Saint Yves
home iconActualités
line break icon

Le prénom du bébé royal est connu… et c’est un grand saint de France

KATE, WILLIAM, BABY

THE ROYAL FAMILY | TWITTER

Nicolas Boutin - Publié le 27/04/18 - Mis à jour le 09/11/18

Le suspens aura tenu quelques jours de plus que pour George et Charlotte. Le prénom du bébé du duc et de la duchesse de Cambridge a enfin été dévoilé... et il est très populaire en France.

Le Kensington Palace a annoncé le nom du dernier-né de la famille royale ce vendredi. Né le 23 avril 2018, le bébé de Kate et William sera appelé Son Altesse Royale le Prince Louis de Cambridge.

Le « royal bébé », comme il est appelé depuis sa naissance, portera trois prénoms : Louis Arthur Charles. L’un de ses saints patrons sera donc saint Louis, roi de France au XIIIe siècle, dont on fêtait l’anniversaire mercredi 25 avril. Louis IX est probablement le plus célèbre des rois saints, étant le premier laïc canonisé. Un prénom dérivé de Clovis, à l’origine franque — c’est-à-dire germanique — popularisé en France grâce aux nombreux rois du pays ayant porté ce nom. Il est symbole de noblesse, de gloire, de courage et de justice.




Lire aussi :
La sainteté assise sur le trône de France

Des prénoms ancrés dans la tradition européenne

Le prénom Arthur est plus commun de l’autre côté de la Manche. Emprunté à la langue celtique, il signifie étymologiquement « roi des ours ». L’ours était autrefois un emblème royal parmi les Celtes, tout comme le lion le sera dans les monarchies européennes et notamment en Angleterre.

Le troisième prénom, Charles, fait directement référence au grand-père du bébé royal : le prince Charles, fils aîné d’Élisabeth II et héritier de la couronne d’Angleterre.


ROYAL FAMILY

Lire aussi :
Kate et William, des parents tendres et attentionnés

Sur son état civil, le royal baby portera donc la mention de Prince Louis, né le lundi 23 avril, à 11h01 (heure locale), à l’hôpital St Mary’s à Londres. L’accouchement s’est déroulé sans « aucun problème notable », il pesait 3,8 kilos.

Un futur roi ?

L’arbre généalogique de la famille royale britannique s’agrandit donc. C’est le sixième arrière-petit-enfant de la reine Elisabeth II. Mais il y a peu de chance que l’on puisse voir un jour Louis devenir roi de Grande-Bretagne. En effet, la dernière réforme mettant fin au droit de primogéniture masculine est entrée en vigueur pour toutes naissances postérieures au 28 octobre 2011. En cas de renonciation du jeune George, ce sera donc sa sœur Charlotte qui montera sur le trône, puisque c’est l’enfant le plus âgé en titre, quel que soit son sexe, qui est désormais l’héritier légitime de la couronne.

Découvrez 15 beaux prénoms de saints :

Tags:
angleterre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Relique de Jean Paul II, Sanctuaire de la Divine Miséricorde Gallardon
Marzena Devoud
Où se trouvent les reliques de saint Jean Paul II en France ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Isabelle du Ché
Cultiver les dons de l’Esprit saint au quotidien : le don de sage...
7
Agnès Pinard Legry
Le coup de bluff qui a sauvé Notre-Dame des Victoires il y a 150 ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement