Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Nigeria : deux prêtres et 16 fidèles tués dans une église

MUSLIM FULANI-CHRISTIAN-NIGERIA
PIUS UTOMI EKPEI / AFP
Partager

Deux prêtres et au moins 16 personnes ont été tués mardi 24 avril dans le diocèse de Markudi, au centre du Nigeria, lors de l’attaque d’une église par des assaillants armés.

L’Église nigériane endeuillée. Deux prêtres et au moins 16 fidèles catholiques ont été assassinés mardi 24 avril dans l’attaque de l’église Saint-Ignatius, située au centre du pays dans le diocèse de Markudi. Les assaillants, armés, ont attaqué l’édifice religieux alors que les fidèles célébraient des funérailles.

D’après le chef de la police de l’État du Benue, l’attaque a été menée par une trentaine d’hommes armés, très probablement des éleveurs. Pour mémoire, les États du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers entre agriculteurs sédentaires, majoritairement chrétiens, et éleveurs peuls nomades, majoritairement musulmans. Ces derniers sont accusés par les agriculteurs sédentaires de saccager des terres agricoles avec leurs troupeaux.

Plus globalement, plus de 2 500 personnes ont été tué lors de conflits intercommunautaires au Nigeria en 2016, d’après un rapport de septembre 2017 de l’International Crisis Group. Depuis le début de l’année 2018, ces conflits ont fait plus de 175 000 déplacés dans l’État de Benue.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]