Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Nouvel appel du Pape sur Twitter en faveur d’Alfie Evans

Alfie e seu pai Tom Evans
Tom Evans / Kate James
Partager

Le 23 avril, sur son compte Twitter, le pape François a renouvelé son appel pour que "la souffrance" des parents d'Alfie Evans "soit entendue et que leur souhait d'accéder à de nouvelles possibilités de traitement soit exaucé". Le soir, l'assistance respiratoire de l'enfant a été débranchée.

Nouvelles péripéties pour la famille d’Alfie Evans. Vatican News rapporte que ce dimanche 22 avril, des mamans d’enfants malades de l’hôpital Bambino Gesù ont adressé une lettre au directeur de l’hôpital de Liverpool, arguant que pour les parents, « chaque instant de vie passé ensemble a une valeur inestimable ».

Le lendemain, lundi 23 avril, alors que le petit garçon est encore hospitalisé à Liverpool, Mariella Enoc, directrice de l’hôpital pontifical pédiatrique Bambino Gesù, se rend sur place pour une dernière tentative auprès des autorités de l’hôpital. « Je sens toute mon impuissance, […] l’hôpital sait que je suis ici mais on m’a dit qu’on ne voulait pas me recevoir », déclare-t-elle par téléphone à la chaîne de télévision catholique italienne TV2000. « Personne ne veut faire d’acharnement thérapeutique mais un accompagnement plus serein pourrait être fait », explique-t-elle.

« Un accompagnement plus serein pourrait être fait »

Le même après-midi, l’État italien décide d’accorder la citoyenneté à l’enfant afin de faciliter son éventuel transfert vers un hôpital de la péninsule, notamment l’hôpital pontifical du Bambino Gesù, qui s’est à plusieurs reprises déclaré prêt à accueillir l’enfant.

En fin de journée, le Saint-Père lance un appel sur son compte Twitter pour que la peine des parents du petit garçon de 23 mois soit écoutée et qu’ils puissent avoir accès « à de nouvelles possibilités de traitement ». Une heure après, l’assistance respiratoire de l’enfant est débranchée, contre leur avis. Alors que cela aurait dû entraîner rapidement la mort de l’enfant, celui-ci reprend une respiration autonome. Le site catholique italien La Nuova Bussola Quotidiana indique qu’en ce 24 avril, au matin, après plus de dix heures, il a reçu de l’eau et de l’oxygène. De nombreux messages de soutien circulent sur les réseaux sociaux.

Le souverain pontife a confié une mission à la directrice du Bambino : faire « le possible et l’impossible » pour Alfie.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]