Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 22 septembre |
Saint Maurice
home iconArt & Voyages
line break icon

La fabuleuse histoire de Jacquemart, le sonneur de cloches de Dijon

JACQUEMART BELLS

Christophe.Finot I CC BY-SA 2.5

Jacquemart de Notre-Dame de Dijon

Mathilde de Robien - Publié le 24/04/18

Jacquemart est, depuis 1383, le fier sonneur de cloches de l’église Notre-Dame de Dijon et le chef d’une famille métallisée composée de sa femme Jacqueline, et de leurs deux enfants, Jacquelinet et Jacquelinette.

Jacquemart ne porte pas un prénom très original puisqu’un jacquemart est d’abord un automate, en bois ou en métal, représentant un personnage qui frappe une cloche avec un marteau afin d’indiquer les heures. Celui de Dijon est l’un des plus anciens d’Europe.

D’origine belge

L’automate baptisé Jacquemart et la grosse cloche ont été ramenés de Courtrai, en Belgique, après le pillage de la ville par les armées du duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, en novembre 1382, pour être offerts à Dijon, sa capitale. La famille ducale et les Dijonnais se cotisèrent pour placer en 1383 l’horloge et l’automate au-dessus de la façade occidentale de l’église Notre-Dame. La cloche, qui s’était brisée lors de son transport en char à bœuf, fut refondue à Dijon et reçut le prénom de sa marraine, la duchesse Marguerite de Flandre.

Mariage avec Jacqueline

En 1651, une femme est donnée à Jacquemart, pour alléger sa tâche. Comme l’atteste une délibération de la Chambre de ville de Dijon: « Au cas que l’on voulût ajouter à Jaquemart une autre figure, faisant un même effet, l’entrepreneur sera tenu d’en faire les mouvements pour soulager le timbre, qui étant toujours frappé au même endroit, s’use beaucoup. » Un second automate, figurant une femme, fut donc ajouté pour sonner les heures alternativement avec Jacquemart. Les Dijonnais l’appelèrent Jacqueline. Et le poète bourguignon Jean Changenet chante ses louanges :

« Et c’est la femme la plus sage, Et la plus propre au mariage Que jamais la terre ait portée. Elle est si pleine de bonté, Que si Jacquemart lui cherche querelle, Elle a si peur qu’il ne soit triste, Qu’elle ne fait que sa volonté. »

Naissance des enfants

En 1714, le poète dijonnais Aimé Piron demanda à la municipalité de donner des enfants aux époux, en raison de leur dévouement envers les habitants.

« Jacquemart et sa bonne femme, Que j’estime une autre Suzanne, Ont fait vœu de chasteté; C’est pourquoi ils n’ont point d’enfants Pour frapper sur leurs dindelles [petites cloches] Messieurs les régents de la ville, Vous m’entendez, c’est que nous voudrions Que vous leur en fabriquassiez Pour que ce si digne horloge Ne soit jamais dérangé, Et que lui, elle et les enfants Contentent les habitants. »

Il est à moitié exaucé : un seul petit automate sera adjoint au couple, pour sonner les demi-heures. Les Dijonnais le nommèrent Jacquelinet.

En 1789, lors de la Révolution, la famille Jacquemart échappa au massacre, sauvée par son rôle d’horloge municipale. En revanche, les automates sont peints, Jacquemart en bleu, son fils en blanc et sa femme en rouge, et tous arborent la cocarde tricolore. Sous la Restauration, ils sont repeints en blanc.

C’est en 1884, à l’occasion de grands travaux de restauration de l’église, que la maison parisienne Collin répara l’horloge et ajouta un quatrième automate, appelée Jacquelinette, qui frappe encore aujourd’hui les quarts d’heure alternativement avec son frère, chacun sur une petite cloche.

Tags:
clochesdijon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
4
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
5
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement