Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les « zombis » de saint Matthieu

SAINTS TOMB
PrismaArchivo I Leemage
"Apres la mort du Christ, les saints sortent de leur tombeau" Miniature de Cristoforo De Predis (1440-1486) d'apres l'Histoire du Nouveau testament, 1476. Biblioteca Reale, Turin (153-013249) ©PrismaArchivo/Leemage
Partager

Matthieu l'évangéliste, dans sa description de la Passion, rapporte que l'on vit, à la mort de Jésus plusieurs corps sortir de leurs tombeaux, faut-il y voir une scène horrifique ?

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Saint Matthieu est le seul, parmi les quatre évangélistes, à rapporter cette scène étrange, juste après la Passion du Christ (Mt 27) : « Les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la Ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. »

Les ressuscités qui suivent le Ressuscité

Nos cerveaux contemporains, influencés par les « zombis » imaginés par le cinéaste George Romero, risquent de se représenter des scènes abominables à la lecture de cet étrange extrait de l’Évangile selon saint Matthieu. Des sépulcres qui s’ouvrent de l’intérieur, des morts qui marchent vers les villes… Saint Matthieu n’avait jamais vu de film, et il est peu probable que ce soient ces images qu’il souhaite susciter chez le lecteur !

D’ailleurs, la courte description de saint Matthieu permet à tout le moins d’établir que ces défunts sont bien intentionnés. Comme le Christ après sa mort, ils « apparaissent » au vivant, et ils le font pour leur signifier l’importance de l’événement qui advient à ce moment des Écritures, la mort et la résurrection du Christ. Leur intrusion dans le texte de saint Matthieu s’inscrit parmi d’autres signes prodigieux : le rideau du Temple déchiré et la Terre qui tremble quand Jésus expire.

Des anti-zombis

Les « zombis » imaginés par Romero symbolisent les vivants qui se comportent comme des morts-vivants, au sein de la société de consommation. Ce sont des créatures sans conscience ni raison, qui errent dans les supermarchés, guidées par leur avidité, et qui font de la possession leur seule raison de vie. Ils sont anthropophages, se nourrissant des vivants, qu’ils réduisent à leur condition : un vivant mordu par un zombi devient zombi à son tour.

À l’inverse, les ressuscités de saint Matthieu se rendent à la Ville sainte pour témoigner de la résurrection des corps, à la suite du Christ, et grâce au Christ. Ils font ce témoignage pour que les vivants partagent leur condition de ressuscité. Saint Paul l’écrit dans la première lettre aux Corinthiens : « Puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ » (1Co 15, 21-23).

Une résurrection annoncée dans les Écritures

Le théologien anglican Nicholas Thomas Wright souligne que cet épisode résonne avec plusieurs extraits de l’Ancien testament. Dans Ézéchiel (Ez 32, 12-13), Dieu dit qu’il « nous conduira hors de nos tombeaux ». On trouve aussi des allusions dans les livres d’Isaïe (Is 26, 19) et de Daniel (Dn 12, 2) aux « enterrés qui se relèvent » et au réveil de ceux qui sont « endormis ».

Pourtant, cet éminent théologien lui-même reconnaît que l’extrait de saint Matthieu demeure énigmatique. L’évangéliste ne semble pas avoir assisté lui-même aux faits, mais les témoignages lui ont semblé suffisamment probants pour les rédiger. Nicholas Thomas Wright s’interroge : qu’est-il advenu de ces saints ? Sont-ils revenus à la vie terrestre que nous connaissons, avant de mourir à nouveau, comme on suppose que ce fut le cas pour Lazare ? Ou ont-ils recouvré leur corps glorieux comme le Christ lui-même ? L’ont-ils rejoint lors de son Ascension ?

Un aperçu de la Fin des temps

Ces quelques lignes constituent un récit qui n’a pas d’équivalent dans les autres Évangiles ou dans l’Histoire. Dans la Bible, aucune résurrection n’avait concerné plusieurs personnes en même temps. Bien plus qu’une scène morbide ou grotesque, elles rapportent une anticipation de la résurrection des corps, à la Fin des temps. Celle-ci fait partie du Credo des catholiques : « Je crois en la résurrection des morts ». Et saint Jean l’exprime sans détour (Jn 6, 39-40) : « De même que le Christ est vraiment ressuscité des morts, et qu’il vit pour toujours, de même après leur mort les justes vivront pour toujours avec le Christ ressuscité et qu’il les ressuscitera au dernier jour ».

Découvrez notre sélection des plus belles œuvres sur la Résurrection :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.