Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

À qui appartiennent les cathédrales en France ?

REIMS CATHEDRAL
Cathédrale de Reims.
Partager

Sur 154 cathédrales catholiques en France, 87 seulement appartiennent à l'État. Et les autres ? Petit tour de France des propriétaires de cathédrales.

Une cathédrale « c’est l’église principale d’un diocèse où se trouve le siège (cathèdre) de l’évêque du lieu, symbole de son autorité et de sa mission apostolique. » Telle est la définition de la Conférence des évêques de France. Attention, ne pas confondre diocèse et évêché. L’évêché est le lieu de résidence de l’évêque, le diocèse prend le nom de la ville où se trouve la cathédrale.

Mais toutes les cathédrales ne sont pas catholiques romaines. Par exemple la cathédrale américaine de Paris est une cathédrale anglicane, propriété d’une société privée. La cathédrale Saint-Étienne de Paris est une cathédrale orthodoxe grecque, appartenant à l’État grec. La nouvelle cathédrale orthodoxe russe, inaugurée en 2016 quai Branly, a été financée par le Kremlin. Ajoutez pour ce qui concerne Paris trois cathédrales catholiques de culte oriental (arménien, ukrainien, maronite).

93 cathédrales en activité

En France métropolitaine, 93 cathédrales catholiques romaines servent toujours d’église principale d’un diocèse. L‘État est propriétaire de 83 d’entre elles. Ces édifices sont classés en totalité au titre des Monuments historiques, la plupart dès 1862, comme Notre-Dame de Paris, Chartres, Reims, Bourges, Amiens, Troyes, le Puy-en-Velay… À partir de 1912, elles sont affectées à l’administration des Beaux-Arts. En 1918, les cathédrales de Strasbourg et de Metz redeviennent propriété de l’État français. Cependant, à Strasbourg, la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame créée au XIIIe siècle a, depuis 1999, le statut de maître d’ouvrage délégué. À Metz, l’Œuvre de la cathédrale, liée au régime concordataire, apporte elle aussi sa contribution financière aux travaux d’embellissement intérieur. Depuis 1959, l’État, via le ministère de la Culture, finance tous les travaux d’entretien, de réparation et de restauration, dans la limite de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des églises et de l’État.

La cathédrale d’Ajaccio est cédée par l’État à la collectivité territoriale de Corse en 2002. C’est l’unique cathédrale appartenant à une Région. Les six églises devenues cathédrales lors de la création de nouveaux diocèses (Nanterre en 1966, Le Havre en 1974 ou Belfort en 1979) continuent d’appartenir à leur commune. Enfin, les trois cathédrales achevées récemment appartiennent à une association diocésaine, seul moyen de récolter des fonds pour construire un édifice cultuel : Evry (1995), Notre-Dame-de-la-Treille à Lille (1999) et Créteil (2015) première cathédrale du XXIe siècle.

Trop de cathédrales en France ?

Enfin, il existe environ 60 anciennes cathédrales en France métropolitaine (Apt, Auxerre, Bazas, Calvi, Entrevaux, Lescar, Saint-Malo, Saint-Omer, Senlis, Toul, Tréguier…). Plus si on compte les ruines voire les sites de fouilles ! Ce ne sont plus les sièges d’un évêché. Les anciennes cathédrales d’Ancien Régime sont devenues propriétés des communes après la Révolution. Deux exceptions : l’abbatiale-cathédrale de Maillerais, achetée en 1996 par le Conseil départemental de Vendée, et la cathédrale de Sagone, à Vico (Corse-du-Sud), propriété d’une société privée.

Découvrez quelques unes des cathédrales les plus hautes de France dans ce diaporama (article d’origine ici).

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.