Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Entre bonbons et bains chauds, le doyen de l’humanité savoure la vie !

MASAZO NONAKA
JIJI PRESS I AFP
Partager

Le japonais Masao Nonaka, âgé de 112 ans, est le nouveau doyen de l’humanité, d’après le Guiness book des records. Son secret de jouvence ? Les sucreries et les bons bains chauds…

Il n’y a pas d’âge pour profiter des plaisirs simples qu’offre la vie ! Masazo Nonaka, le nouveau doyen de l’humanité, en a fait un principe. La famille de ce Japonais, âgé de 112 ans, a révélé les secrets de sa longévité : des sucreries et de longs bains dans les sources d’eau chaude.

« Il se déplace en fauteuil roulant mais est en bonne condition », a indiqué à l’AFP Yuko Nonaka, sa petite-fille. « Il adore manger toutes sortes de bonbons, japonais ou de style occidental », confirme-t-elle tout en précisant qu’il « lit les journaux tous les jours et se baigne souvent dans des onsen ».

D’après le Guiness book, Masazo Nonaka a sept frères et une sœur qui habitent à proximité à Hokkaido, la grande île japonaise du nord du pays. Marié en 1931, il a eu cinq enfants.

Le Japon, connu pour la longue espérance de vie de ses habitants, a déjà compté plusieurs doyens : Jiroemon Kimura, mort en juin 2013 à 116 ans, et Sakari Momoi, décédé en juillet 2015 à l’âge de 112 ans. Plus globalement, le pays compterait près de 68 000 centenaires, d’après différentes statistiques.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]