Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Marin, le jeune homme agressé à Lyon en 2016, va rencontrer le Pape

MARIN STUDENT
Partager

Marin, le jeune homme agressé à Lyon en novembre 2016 pour avoir pris la défense d’un couple, sera reçu par le Pape, mercredi 11 avril. Il sera accompagné par le cardinal Barbarin.

Son histoire avait fait couler beaucoup d’encre. À Lyon, le 11 novembre 2016, Marin, 20 ans, s’était interposé alors qu’un groupe de jeunes prenait à partie un couple de quadragénaires en train de s’embrasser. Il s’était alors fait rouer de coups, notamment au niveau de la tête, et avait été laissé pour mort. Opéré au cerveau, il était resté deux semaines dans le coma. Depuis, il souffre de graves séquelles neurologiques et de lésions importantes, et poursuit sa rééducation dans un centre spécialisé en Suisse.

La République se doit de reconnaître ceux qui, dans les gestes du quotidien, portent haut ses valeurs

En novembre 2017, le jeune homme a reçu la médaille d’or de la ville de de Lyon des mains de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur et ancien maire de la ville. Le ministre s’était alors exprimé sur les réseaux sociaux : « Cher Marin, je suis convaincu que la République se doit de reconnaître ses héros, ceux qui, dans les gestes du quotidien, la défendent, portent haut ses valeurs. Et tu es incontestablement de ceux-là. Ce soir, c’est toute France qui a la tête haute », écrivait le ministre sur les réseaux sociaux, faisant référence à l’association La tête haute. Fondée en février 2017, elle avait comme premier objectif de récolter des fonds pour financer les soins de Marin.

Aujourd’hui, elle vient également en aide aux personnes victimes d’un traumatisme cranio-cérébral (TCC) ainsi qu’à leurs proches. Lors de cet hommage, le ministre avait déclaré avoir « saisi le président de la République et la grande chancellerie pour que soit étudiée la possibilité de remettre la Légion d’honneur » au courageux jeune homme.

Le 1er avril, le miraculé donnait quelques nouvelles sur Facebook et souhaitait de « belles fêtes de Pâques » à tous.

Mercredi 11 avril, accompagnés par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Marin et sa mère rencontreront le souverain pontife lors d’une audience privée. « Il s’agira bien d’une audience privée et non d’une prima fila à l’audience générale », a communiqué le diocèse de Lyon à La Croix. Du 2 au 4 mai se tiendra le procès de l’agresseur, à huis clos, devant la cour d’assises des mineurs du Rhône.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]