Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François publie une exhortation apostolique sur la sainteté

Partager

Ce lundi 9 avril, le pape François publie sa troisième exhortation apostolique, Gaudete et Exultate ("Réjouissez-vous et soyez heureux"). Assez courte, elle sera dédiée à l’appel à la sainteté dans le monde contemporain. Un thème souvent abordé par le successeur de Pierre pour encourager les fidèles à la perfection chrétienne "dans les petites choses du quotidien".

La troisième lettre apostolique du pape François – Gaudete et exsultate – portera sur la « sainteté », un thème cher successeur de Pierre qui encourage volontiers les fidèles à la perfection chrétienne « dans les petites choses du quotidien ». Le nom de cette nouvelle exhortation est tiré des Béatitudes, dans  l’évangile de saint Matthieu (Mt 5,12) : « Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés ».

L’Eglise est pleine de « saints du quotidien », s’était ainsi réjoui le pape François lors de l’audience générale du 14 mai 2014. Ces « saint cachés parmi nous » accomplissent leur devoir « dans l’ordinaire de [leur] vie quotidienne ». Ce sont des pères, des mères, des frères, des sœurs, des citoyens. « Il y en a tant ! Rendons grâce au Seigneur pour ces chrétiens qui sont d’une sainteté cachée ».

« Tous appelés à devenir saints »

La sainteté, avait affirmé le pape en novembre 2014, n’est pas « une prérogative seulement pour certains », mais un don offert à tous les fidèles, y compris les laïcs. Pour le successeur de Pierre, « il ne faut pas nécessairement être évêque, prêtre ou religieux » pour être saint. En tant que baptisés, les chrétiens sont « tous appelés à devenir saints », avait-t-il ainsi affirmé. Reprenant ainsi l’invitation à la sainteté pour tous, déjà exprimée lors du concile Vatican II, et avant cela par saint François de Sales notamment (1567-1622), avec son Introduction à la vie dévote.

« Lorsque le Seigneur nous invite à devenir saints », a encore déclaré l’actuel pontife le même jour, Il invite « à vivre et à offrir avec joie chaque moment de notre vie, en le faisant devenir dans le même temps un don d’amour pour les personnes qui sont à nos côtés ». Ainsi, selon le chef de l’Eglise catholique, la sainteté « commence avec les petites choses ».

C’est donc en vivant « avec amour » et « dans les occupations de chaque jour » que les chrétiens sont appelés à la sainteté, avait-t-il insisté, quelle que soit leur condition. Lors d’une audience générale le 21 juin 2017, l’évêque de Rome avait encore déclaré que la vie chrétienne n’était pas « un idéal impossible à atteindre ».

La « classe moyenne de la sainteté »

Même si les fidèles se sentent parfois faibles, fragiles et pécheurs, avait de même reconnu le pape argentin, le 2 octobre 2013, il ne faut pas avoir « peur de la sainteté », car Dieu invite à « viser haut » et à se « laisser aimer et purifier » en faisant confiance à l’Esprit Saint. « La sainteté ne consiste pas avant tout à faire des choses extraordinaires », avait encore exprimé le successeur de Pierre ce jour-là, mais à « laisser agir Dieu ». Puis, renouvelant une citation du mystique français Léon Bloy (1846-1917) comme il l’avait fait lors de sa première messe en tant que Souverain pontife : « Il n’y a qu’une seule tristesse dans la vie, celle de ne pas être saints ».

En avril 2013, le chef de l’Eglise catholique avait encore souligné le concept de « classe moyenne de la sainteté » au cours d’une homélie à la basilique majeure de Saint-Paul-hors-les-Murs. Une formule développée par un autre auteur français, Joseph Malègue (1876-1940). « Nous pouvons tous faire partie » de cette classe, avait alors insisté le pontife.

Une exhortation apostolique est une recommandation adressée par le pape aux fidèles. Le Saint-Père avait précédemment publié Evangelii Gaudium (2013), sur l’annonce de l’Evangile dans le monde contemporain, et Amoris Laetitia (2016), au sujet de la famille.

View this document on Scribd

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]