Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Percujam, l’itinéraire d’une troupe de musiciens autistes

PERCUJAM

Facebook I Percujam

Domitille Farret d'Astiès - publié le 03/04/18

Ce mercredi 4 avril sort Percujam, un film documentaire qui suit l’itinéraire d’une troupe de musiciens atypique composée de jeunes adultes autistes et d’éducateurs.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Quarante-huit heures après la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le réalisateur Alexandre Messina nous propose de suivre la vie quotidienne d’une troupe de musique un peu particulière qu’il a filmée durant cinq années, Percujam.


MONSIEUR JE-SAIS-TOUT

Lire aussi :
« Monsieur je-sais-tout » : une belle leçon sur l’autisme

« Artiste ? Autiste ? Une lettre d’écart », nous dit justement une jeune fille à l’écran, nous faisant instantanément plonger dans l’univers de Percujam.  Cette joyeuse bande est née en 1999 dans un établissement pour jeunes autistes. La directrice du lieu demande alors à Laurent, éducateur et musicien, de prendre en charge un petit groupe de musique composé de résidents et d’éducateurs. Peu à peu, la troupe acquiert une notoriété, jusqu’à sa première grande scène au Cabaret sauvage, en 2003, en compagnie de Tryo. En 2009 naît Alternote, le premier centre pour autistes musiciens. Aujourd’hui, Percujam donne des concerts dans différents lieux de France et de Navarre.

Dès que je suis sur scène, je ne ressens plus d’angoisse du tout

Le 29 mars 2018, Laurent, éducateur, et Raphaël, artiste autiste, invités sur RTL, donnent leur témoignage. « On est des grands artistes. […] En tant qu’autistes, on a fait des grandes salles comme le Zénith de Nantes, c’est extraordinaire », s’exclame Raphaël. Laurent explique que la musique permet à la personne autiste de s’ouvrir à d’autres choses afin d’avoir accès au plaisir d’être sur scène et de faire de la musique.

Ce projet mêle donc différentes dimensions : thérapeutique, artistique et éducative. « Dès que je suis sur scène, je ne ressens plus d’angoisse du tout. Je joue, je donne du plaisir aux gens, je donne de l’émotion ». Ce film témoigne que le bonheur est pour tous. Pour ces musiciens qui chantent leurs tocs et leurs tics, il est à la fois dans la musique et dans le fait d’être ensemble. « Pour moi, le rêve d’être chanteur, c’est sans doute être un homme », déclare l’un des jeunes du groupe.  Différents, certes, mais des hommes et des femmes… ensemble.


GUILLAUME RIVARD

Lire aussi :
Élisabeth Rivard : « Notre fils autiste nous a donné un goût accru de la vie »

Tags:
CinémaMusique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement