Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Culture

Percujam, l’itinéraire d’une troupe de musiciens autistes

PERCUJAM

Facebook I Percujam

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 03/04/18

Ce mercredi 4 avril sort Percujam, un film documentaire qui suit l’itinéraire d’une troupe de musiciens atypique composée de jeunes adultes autistes et d’éducateurs.

Quarante-huit heures après la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le réalisateur Alexandre Messina nous propose de suivre la vie quotidienne d’une troupe de musique un peu particulière qu’il a filmée durant cinq années, Percujam.


MONSIEUR JE-SAIS-TOUT

Lire aussi :
« Monsieur je-sais-tout » : une belle leçon sur l’autisme

« Artiste ? Autiste ? Une lettre d’écart », nous dit justement une jeune fille à l’écran, nous faisant instantanément plonger dans l’univers de Percujam.  Cette joyeuse bande est née en 1999 dans un établissement pour jeunes autistes. La directrice du lieu demande alors à Laurent, éducateur et musicien, de prendre en charge un petit groupe de musique composé de résidents et d’éducateurs. Peu à peu, la troupe acquiert une notoriété, jusqu’à sa première grande scène au Cabaret sauvage, en 2003, en compagnie de Tryo. En 2009 naît Alternote, le premier centre pour autistes musiciens. Aujourd’hui, Percujam donne des concerts dans différents lieux de France et de Navarre.

https://youtu.be/DUHeZJ3gFRo

Dès que je suis sur scène, je ne ressens plus d’angoisse du tout

Le 29 mars 2018, Laurent, éducateur, et Raphaël, artiste autiste, invités sur RTL, donnent leur témoignage. « On est des grands artistes. […] En tant qu’autistes, on a fait des grandes salles comme le Zénith de Nantes, c’est extraordinaire », s’exclame Raphaël. Laurent explique que la musique permet à la personne autiste de s’ouvrir à d’autres choses afin d’avoir accès au plaisir d’être sur scène et de faire de la musique.

Ce projet mêle donc différentes dimensions : thérapeutique, artistique et éducative. « Dès que je suis sur scène, je ne ressens plus d’angoisse du tout. Je joue, je donne du plaisir aux gens, je donne de l’émotion ». Ce film témoigne que le bonheur est pour tous. Pour ces musiciens qui chantent leurs tocs et leurs tics, il est à la fois dans la musique et dans le fait d’être ensemble. « Pour moi, le rêve d’être chanteur, c’est sans doute être un homme », déclare l’un des jeunes du groupe.  Différents, certes, mais des hommes et des femmes… ensemble.


GUILLAUME RIVARD

Lire aussi :
Élisabeth Rivard : « Notre fils autiste nous a donné un goût accru de la vie »

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
CinémaMusique
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement