Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Chrétiens et musulmans appelés à prier ensemble avec Marie

ENSEMBLE MARIE
Ensemble avec Marie
Rencontre à Longpont en 2016.
Partager

Samedi 5 mai, chrétiens et musulmans sont invités par le mouvement "Ensemble avec Marie" à une rencontre fraternelle et conviviale à la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Au programme : chants, prières, témoignages et verre de l'amitié, en présence de Mgr Jean-Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille, et Mohamed Bajrafil, imam de la mosquée d'Ivry-sur-Seine.

« Ensemble avec Marie » est une initiative d’Efesia, association qui œuvre en faveur de la rencontre entre chrétiens et musulmans, animée par un comité international conjoint. Elle réunit des chrétiens et des musulmans de tous horizons, désirant participer à la construction d’une civilisation fondée sur l’amour et la paix, dans le respect de l’identité de chacun.

La proximité des deux récits de l’Annonciation dans l’Évangile et dans le Coran est le point de départ d’Ensemble avec Marie. Convaincu que l’amour pour Marie est un vecteur de rassemblement entre chrétiens et musulmans, ce mouvement, avant tout spirituel, organise depuis 2015 des rencontres réunissant des croyants des deux religions. Il est parrainé, côté chrétien, par Mgr Jean-Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille et président du Conseil pour les relations interreligieuses, et le Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

Une intuition venue du Liban

Au Liban, chrétiens et musulmans de toutes sensibilités fêtent ensemble l’Annonciation depuis le 25 mars 2007, jour chômé et fête nationale islamo-chrétienne. La première rencontre Ensemble avec Marie a eu lieu, en France, le 21 mars 2015 à la Basilique de Longpont (Essonne), dédié à la Vierge Marie, qui fut un temps le plus haut lieu de pèlerinage d’Île-de-France. À cette occasion, plus de 800 chrétiens et musulmans se sont rassemblés. En 2017, des rencontres ont eu lieu dans 19 villes en Europe et en Afrique. Cette année, 24 rencontres sont prévues, dont un événement national, organisé au Sacré-Cœur de Montmartre, le 5 mai 2018.

Pour les musulmans et pour les chrétiens, Marie (Mariam) a reçu de l’ange Gabriel (Jibril) l’annonce de la naissance miraculeuse de son fils, Jésus. L’annonce faite par l’ange à Marie (l’Annonciation) est décrite au début de l’Évangile de Saint Luc et dans la troisième sourate du Coran (sourate Al-Imran : la famille d’Imran) :

« Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. » – (Luc 1, 31)

« Ô Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un Verbe émanant de lui : Son nom est : le Messie, Jésus, fils de Marie. » – (Coran 3, 45)

Les traditions chrétiennes et musulmanes reconnaissent toutes deux la conception virginale de Jésus dans le sein de Marie. Réunis autour de la Vierge Marie, chrétiens et musulmans peuvent alors se retrouver en l’amour qu’ils lui témoignent. Mgr Jérôme Beau, lors d’une intervention au Collège des Bernardins, le 25 mars 2017, mettait en garde contre les deux écueils à éviter dans le dialogue interreligieux : l’affirmation identitaire, fruit de la peur de l’autre, et le syncrétisme (être tous d’accord), source de conflit dans la mesure où personne ne se sent respecté. Mais il souligne « qu’il y a un troisième chemin, celui qu’a choisi Ensemble avec Marie. C’est celui de la fraternité. La fraternité ne demande pas le semblable mais une altérité de communion et de respect. Oui, nous ne disons pas les mêmes choses sur la Vierge Marie. Nous nous ne pensons pas les mêmes choses, nous ne croyons pas les mêmes choses mais cependant pour nous, ensemble, Marie est le chemin de la fraternité et de la paix et nous osons nous le dire tranquillement, en vérité. C’est cela qui nous permet de pouvoir dire, ensemble avec Marie, soyons artisans et bâtisseurs de paix. »

Dépasser les peurs et les ignorances

Au quotidien, les communautés chrétiennes et musulmanes souffrent parfois d’une méfiance réciproque essentiellement dues à la méconnaissance de l’autre. Face aux crispations identitaires qui risquent de mettre à mal la cohésion sociale, seul le dialogue et la confiance peuvent aider à dépasser les peurs et les ignorances. C’est ce dont est convaincue Clotilde Bergeras, organisatrice de la rencontre à Toulon, qui a eu lieu le 7 avril dernier.

La jeune femme a relevé le défi de faire se rencontrer chrétiens et musulmans, pour la deuxième année consécutive dans la région de Toulon, avec une équipe d’une trentaine de bénévoles (vingt catholiques et dix musulmans), et y a ajouté quelques spécificités toulonnaises. Alors qu’en 2017, la rencontre s’était déroulée à la Seyne-sur-Mer, Clotilde Bergeras a tenu à ce que cette année, elle s’effectue dans le centre-ville de Toulon, afin de témoigner de manière visible du dialogue possible entre chrétiens et musulmans, sous le regard de la Vierge Marie. Et pour tisser des relations interpersonnelles basées sur la confiance, elle a organisé un grand jeu sur la Vierge Marie, avec des équipes mixtes. « Au lieu de marcher côte-à-côte, sans se parler, là, chrétiens et musulmans feront équipe », souligne-t-elle. Avant de conclure : « C’est avant tout une rencontre entre croyants, entre des êtres humains qui recherchent Dieu et la Vérité. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]