Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

741 ans et toutes ses cloches !

SAINT JEAN DE MALTE
Saint Jean de Malte
Partager

Elles s’appellent Jeanne, Augustine et Gérard et voilà déjà près de cinq ans qu’elles attendaient, dans une chapelle latérale de l’église, de trouver leur juste place. Après de longues péripéties, l’église Saint-Jean-de-Malte d’Aix-en-Provence a retrouvé début mars les trois cloches qui manquaient à son beffroi depuis que Napoléon en avait saisi le bronze.

Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu. Depuis sa construction au début du XIVe et jusqu’à la veille du XIXe siècle, le clocher de l’église Saint-Jean-de-Malte accueillait quatre cloches. Mais voilà qu’au siège de Toulon en 1793, le général Bonaparte fait appliquer le décret de la Convention ordonnant la fonte des cloches pour en faire des canons. Trois des cloches sont saisies et une seule échappe à cette réquisition. Cette dernière avait été coulée en 1670 à partir d’une cloche précédente datant de 1470. C’est cette cloche en ré dièse de 1 300 kilogrammes que l’on entendait seule depuis des décennies dans le ciel de Provence.

Mais voilà que depuis bientôt quarante ans l’église est desservie par une communauté de frères dynamiques, Fraternité des Moines Apostoliques diocésains d’Aix-en-Provence. Ils multiplient les projets d’une grande beauté pour l’édifice : du nettoyage de la voûte par les paroissiens (1996) à la pose d’un nouvel orgue de la manufacture Kern (2006). Et depuis quelques années, la « restitution » des trois cloches saisies par Bonaparte est devenue un combat pour le curé, le frère Daniel Bourgeois.

En 2012, le Préfet maritime de Méditerranée a accordé, avec la recommandation du maire de Toulon, de donner un morceau de canon du XVIIIe siècle retrouvé dans l’arsenal de Toulon et ayant certainement servi au siège de 1793. Cette « tranche » de canon a été fondue dans le bronze de la plus grande des cloches, Jeanne. Cependant, après la fonte des nouvelles cloches, un diagnostic réalisé par un architecte du patrimoine a mis en évidence l’urgence de travaux dans le beffroi et le clocher. En l’état, ils ne pouvaient accueillir les trois cloches supplémentaires.

SAINT JEAN DE MALTE
Saint Jean de Malte

Jeanne, la Calissonne

Le nom: de cette cloche est évidemment une allusion aux fameux calissons, indissociable de la ville d’Aix. C’est notamment en l’église Saint-Jean-de-Malte qu’est célébrée le premier dimanche du mois de septembre la traditionnelle bénédiction des calissons. Très liés à cette église dont la couleur de la pierre ne peut que rappeler le savoureux mélange d’amandes, melon et oranges confites, les calissonniers ont décidé d’offrir une cloche. Son nom, vient de la femme du roi René, Jeanne de Laval, dont les yeux avaient cette forme de calisson ! Ses 780 kilogrammes sonnent un fa dièse et, au dessus de la croix camarguaise, est inscrit :

Depuis 2013,
sous le pontificat de François,
moi, Jeanne la « Calissonne »,
offerte par les calissonniers aixois
et la Fondation du Roy René,
je chante la savoureuse sagesse de Dieu.

SAINT JEAN DE MALTE
Saint Jean de Malte

Gérard, fondateur des Hospitaliers

Offerte par l’Association française des membres de l’Ordre de Malte, la cloche porte le nom du fondateur, Gérard Tanque. De ses 525 kilogrammes, elle fait résonner un sol dièse dans le ciel aixois et sur sa robe, l’on peut y lire :

Depuis 2013, François étant Pape
& Matthew Grand Maître,
moi « Gérard », en hommage au fondateur des
Hospitaliers & offerte par l’Association Française
des membres de l’Ordre Souverain de Malte,
je sonne la gloire de Dieu.

SAINT JEAN DE MALTE
Saint Jean de Malte

Augustine et la douceur de l’amour de Dieu

La troisième cloche a quant à elle, été offerte par Madame Jacqueline Carcassonne. Souhaitant que la cloche ait pour marraine sa petite-fille, la cloche prit donc le nom d’Augustine. Elle sonne un la dièse et pèse 380 kilogrammes et l’inscription dit :

Depuis 2013,
sous le pontificat de François,
moi Augustine G.W.,
offerte par Jacqueline Carcassonne,
je carillonne avec douceur l’amour de Dieu.

Lors de la saisie des cloches, Napoléon avait décidé de laisser une cloche dans chaque clocher afin de sonner le tocsin. Cette sonnerie civile avait pour but d’alerter la population en cas de danger. Maintenant qu’elles sont de retour, c’est avec une joie immense que les Provençaux entendront les trois nouvelles cloches annoncer la résurrection du Christ !

Tags:
cloches
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.