Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Quand le pape parle de son opération de la cataracte…

POPE EYES
JOSE MIGUEL GOMEZ I Colombian Episcopal Conference I AFP
Le pape François blessé à l'œil en septembre 2017, après s'être cogné contre la Papamobile en Colombie.
Partager
Commenter

À l’issue de la messe du Jeudi saint, qu’il a célébré dans une prison, le pape François a confié qu’il allait se faire opérer de la cataracte. Un clin d’œil malicieux pour évoquer un autre type de cataracte, celle qui peut obscurcir l’âme.

À la fin de la messe du Jeudi saint qu’il célébrait à la prison Regina Cœli de Rome, le pape François a annoncé qu’il devrait subir une opération de la cataracte dans le courant de l’année prochaine, a rapporté le Bureau de presse du Saint-Siège.

« À mon âge, a-t-il expliqué, arrivent les cataractes, et l’on ne voit plus bien la réalité : l’an prochain nous devrons subir une intervention ». La cataracte est un obscurcissement du cristallin de l’œil – sorte de lentille interne – qui doit être enlevé et remplacé par un cristallin artificiel. Pour mémoire, le Pape n’a pas été hospitalisé depuis le début de son pontificat, en 2013.

C’est ensuite avec une certaine finesse que le souverain pontife a rebondi sur cette nécessité de « renouveler le regard ». « Ainsi en est-il également pour l’âme », a-t-il poursuivi. Le travail de la vie, la fatigue, les erreurs ou encore les déceptions peuvent obscurcir le regard, « le regard de l’âme ». Le pape François a encouragé les fidèles à renouveler leur regard, quotidiennement, par une « opération de la cataracte de l’âme ». « Il faut semer l’espérance. Toujours, toujours ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]