Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Croire que l’on perd la foi

Partager

Tous les jours pendant le Carême 2018, le chanteur Gregory Turpin partage avec les lecteurs d'Aleteia ses conseils de prière. Ils sont à retrouver dans son dernier ouvrage : « Petit guide pour une vie transformée ».

Il arrive, dans notre vie de chrétien, que notre foi et notre confiance en Dieu vacillent. Que faire lorsque, comme Mère Teresa, notre foi en Dieu semble faillir ?

Il faut d’abord regarder les choses avec honnêteté. Croire que Dieu est absent de nos vies est un leurre. En réalité, ce sentiment d’abandon relève bien plus d’une mauvaise compréhension de Dieu dans notre vie. Dieu n’en est jamais absent, mais peut-être ne savons-nous pas le voir. Cette nuit de la foi dans laquelle plus rien ne semble avoir de sens et dans laquelle nous ne savons pas à quoi nous raccrocher est en fait plutôt un manque d’espérance. L’espérance et la persévérance sont des moteurs pour notre vie de foi et de prière, elles aident à retrouver le sens de Dieu et de son amour. Mais que faire concrètement ?

« Foi : vingt-quatre heures de doute… mais une minute d’espérance ! » (George Bernanos)
Ou « Quand tu n’en peux plus d’aimer, espère. Quand tu n’en plus d’espérer, crois. » (Abbé Pierre)

Commandez le livre


Tous les autres conseils de prière Grégory Turpin en vidéo


 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]