Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 octobre |
Saint Ignace d'Antioche
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

N’ayez pas peur de la douceur, elle est votre force

Knsy Knsy/Getty Images

Joanna Kiszkis - Marzena Devoud - Publié le 27/03/18

Où est passée la douceur ? Celle des mœurs et des paroles ?

Il est rare d’entendre dire d’une personne qu’« elle est tellement douce ». Pourquoi ? Pourtant, quand il s’agit de décrire une chose ou un objet, on l’emploie volontiers. L’adjectif « doux » est souvent utilisé pour qualifier un shampoing, une crème ou de la lessive. Mais, dès qu’il s’agit de l’appliquer au caractère humain, la connotation devient aussitôt négative. Car on rapproche volontiers la douceur à certains de ses synonymes comme la faiblesse, la tiédeur, la pâleur, la mollesse…

À ce compte là, rien d’étonnant de ne jamais entendre parler de douceur chez les hommes ou les femmes. Au contraire. Aujourd’hui chacun est prié de se battre, pour ses droits, ses convictions et même ses émotions. Au lieu d’échanger des idées, on échange des coups. Au lieu d’apprécier la beauté des différences avec les autres, on cherche à les dominer. Tendre la joue ? Pardonner ? Il n’en est pas question.

La douceur est une force

La douceur n’a pas une bonne image. Il est de bon ton d’être forts et expressifs car la douceur est trop perçue comme un signe de faiblesse. C’est là, le problème. Car la douceur est une vraie force. ll faut avoir un caractère fort pour ne pas exploser de colère à n’importe quelle occasion. Pour ne pas perdre la face et rester fidèle à son point de vue tout en respectant l’autre. Tout en aimant l’autre.


MAN OFFICE

Lire aussi :
Une remarque fraternelle à la place d’une critique, ça marche (plutôt bien)

La douceur n’a pas de sexe. Et elle ne devrait pas en avoir. Car elle n’est pas exclusivement un trait de caractère féminin. La douceur n’a pas les yeux d’une biche. Elle peut être associée à la fermeté et la conséquence. Une personne douce sait dire « non ». Elle maintient son opinion, car elle sait très bien pourquoi, parce que ses convictions sont ancrées et justifiées. Mais elle s’affirme avec respect, parce qu’elle évite de blesser ou d’humilier l’autre.

La douceur va avec l’amour et le respect, tout en ne permettant pas à l’autre qu’il nous envahisse. Celui qui est fort et doux n’est pas animé par l’envie de se venger ou de vaincre l’autre, ce qui ne signifie pas qu’il renonce à la justice. C’est juste une question de méthode. La douceur nous rend heureux. Rappelons nous l’une des béatitudes proclamées par Jésus : « Heureux les doux, car ils posséderont la terre. »

« Jésus n’a pas dit heureux les mous »

C’est ce qu’approfondit le père Nicolas Buttet, le fondateur de la fraternité Eucharistique : « Comprenons bien, la douceur n’est pas de la mollesse. Jésus n’a pas dit heureux les mous mais heureux les doux. Car la douceur est faite d’une profonde détermination, d’un engagement sincère à avancer et persévérer ». La source d’une telle douceur est dans notre intériorité. Ne peuvent être doux que ceux qui s’intériorisent. Quand on vit à l’intérieur de soi même, les évènements extérieurs ne nous coupent pas du monde, leur emprise sur nous est atténuée.


Femme tenant un bouquet de fleurs

Lire aussi :
Et si on retrouvait notre part de douceur ?

« C’est parce que le sanctuaire intérieur dans lequel nous vivons nous protège et nous permet de regarder ce monde extérieur avec tendresse » continue le père Buttet. Ce temps de Carême n’est-il pas le moment de poser quelques actes de douceur ? Celui d’exprimer de la douceur envers une personne qui suscite en nous de la colère ? Que ce soit un travail qui nous énerve, ou une situation d’adversivité forte. Pourquoi ne tenterions-nous pas de transformer notre agressivité en douceur ?  Cette douceur est l’expression de l’amour, celui qui « patient, serviable, n’est pas envieux, ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil. » (St. Paul, Co 1)

Tags:
Amour
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
2
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
3
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
4
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
7
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement