Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Changement d’heure : ce dimanche, aucune excuse pour arriver en retard à la messe !

CLOCK IN FALL
© Shutterstock
Partager

Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 mars 2018, on avance nos montres d’une heure pour adopter l’heure d’été. À 2 heures du matin, il sera désormais 3 heures. Pour les retardataires invétérés, voilà un petit rappel pour vous donner une chance d’arriver — enfin — à l’heure à la messe.

Comme chaque année, le dernier dimanche du mois de mars se traduit par le passage à l’heure d’été. Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 mars 2018, chacun avancera donc sa montre d’une heure. À 2 heures du matin, il sera désormais 3 heures. C’est en 1998 que l’Union européenne a décidé d’harmoniser les dates de changements d’heure afin de faciliter transports et communications. En Amérique du Nord, depuis 2007, la période estivale débute dans la nuit du deuxième dimanche de mars.

Le premier à avoir imaginé ce décalage des horaires afin d’économiser l’énergie est Benjamin Franklin en 1784. Mais l’idée n’est reprise qu’en 1907 par le Britannique William Wilet pour lutter contre le « gaspillage de lumière ». L’Allemagne adopte cette mesure en 1916, suivie de l’Angleterre et de la France qui abandonnera ensuite le changement d’heure en 1945 pour n’y revenir qu’en 1976, après le choc pétrolier de 1973.

De plus en plus de voix s’élèvent aujourd’hui contre ce changement d’heure en raison des troubles du rythme du sommeil que cela peut entrainer, particulièrement en hiver. Mais cela reste un — petit — sacrifice auquel chacun consent de bon cœur pour profiter au maximum des doux soirs d’été autour d’un bon verre de rosé !

Palmes, buis, bonbons… cliquez sur la première image du diaporama pour découvrir la tradition des Rameaux à travers le monde

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]